☀︎
archives

André Markowicz

Ce tag est associé à 5 articles

Note de lecture : « Le dernier départ » (Guennadi Aïgui)

Incisif et lancinant, un hommage poétique à la statue singulière d’un commandeur de l’humanité résistant à la barbarie. x « Le dernier départ » de Guennadi Aïgui, publié en avril 2019, est l’un des tous premiers textes incarnant les éditions Mesures, créées par André Markowicz cette année « pour ouvrir une zone de liberté, en marge des grandes … Lire la suite

Note de lecture : « Le Monde terrible » (Alexandre Blok)

De larges extraits richement commentés de la grande « Trilogie lyrique » (1900-1916) x Une vieille voyante, sur son seuil, Interrogeait le passé révolu. Et soudain, au-dessus de la foule, Une fenêtre s’ouvrit en tintant. Les cartes bruissaient une à une. La porte était sombre et noire. Et les gens harcelaient, frénétiques : Que va-t-il arriver – … Lire la suite

Note de lecture : « Telluria » (Vladimir Sorokine)

Le très réussi mariage alchimique du cyberpunk futuriste, de la farce médiévale fantastique et du sens tragique de l’histoire politique et économique. x L’ex-URSS est définitivement en morceaux : aux soubresauts de la fin de l’Union soviétique se sont ajoutées quelques dizaines d’années plus tard les conséquences de la découverte aux alentours de 2022 des … Lire la suite

Note de lecture : « Sous nos yeux » (Lawrence Joseph)

Entre un Detroit moribond et une mondialisation jusqu’au-boutiste, une poésie acérée, de tristesse et de foi. x Publié à l’origine en 1993, et en mai 2015 aux éditions Pétra, dans une édition bilingue et une traduction de Catherine Pierre-Bon, ce recueil de poèmes (son troisième) est la première apparition en français de l’étonnant Américain Lawrence … Lire la suite

Note de lecture : « Vingt sonnets à Marie Stuart » (Joseph Brodsky)

Translator in fabula, dans vingt sonnets d’amour et de malice lumineuse. x Publiée début 2014 aux Doigts dans la Prose, cette somptueuse édition quadrilingue des « Vingt sonnets à Marie Stuart » de Joseph Brodsky, parus à l’origine en 1977, en russe, constitue en soi, que l’on aime d’ailleurs profondément l’immense poète nobélisé en 1987 (comme c’est … Lire la suite