☀︎
archives

Amour

Ce tag est associé à 204 articles

Note de lecture : « La transparence selon Irina » (Benjamin Fogel)

Entre transparence et anonymat, pressions sociétales et manipulations, une superbe et foisonnante fausse enquête policière et vraie fabulation à propos de Ghosts in the Machines. x Je sens mon mobile vibrer dans ma poche. Les notifications affluent. Irina cherche à me noyer sous les messages. Je choisis de l’ignorer. Je dois décompresser, m’extraire du flux … Lire la suite

Note de lecture : « Foule solitaire » (Derek Munn)

Inventer une passerelle aux sentiments lorsque les mots d’abord se dérobent. Avec Vic Chesnutt et une alchimie personnelle. x Is that you boy ? La question arrive toute seule, envoyée d’une pièce plus loin, elle suit les fils d’une toile invisible qui me saisissent dès que j’entre dans la maison. Il ne s’agit pas d’un … Lire la suite

Note de lecture : « Le chant de la mutilation » (Jason Hrivnak)

La fabrication d’un Démon ou le songe ultime du schizophrène – et ce qui s’obstine à y résister. Proprement hallucinant. x J’avais passé la nuit à son chevet, à le regarder dormir. La moindre contraction visible sur son visage ne faisait que renforcer mon désir de lui nuire. Je le réveillai une heure avant l’aube … Lire la suite

Note de lecture : « Doggerland » (Élisabeth Filhol)

Dans le révélateur d’un ouragan atlantique et d’une passion archéologique en mer du Nord, une formidable poésie technologique du risque humain et du système écologique planétaire. x Ils l’ont vue naître, émerger du néant en mer d’Islande. Ils ont assisté subjugués à son éclosion, nichée au creux de son lit dépressionnaire, engendrée par un air … Lire la suite

Note de lecture : « Zone 4 » (Éric Bohème)

Bars, boîtes et restaurants de la Zone 4 pour questionner Abidjan, le lien Europe-Afrique, et bien d’autres choses. x Je n’ai pas décidé tout de suite d’écrire ce journal. Cet exercice ne m’est pas familier, pas plus que l’écriture en soi, les ingénieurs en général préférant disserter sur les courbes de Gauss que sur leur … Lire la suite

Note de lecture : « Bacon le cannibale » (Perrine Le Querrec)

Inventer une logique poétique de la sensation qui dévore : transmuter Francis Bacon en son langage propre. x x x À la question « Quel écrivain vous a influencé ? », je répondrais sans hésiter : Francis Bacon. S’il n’est pas écrivain, il a toujours été pour moi une source essentielle d’inspiration. Je découvre son oeuvre vers … Lire la suite

Note de lecture : « Le héros et les autres » (Antonin Crenn)

Un village du Lot, un intense émoi adolescent, la création d’un monde intérieur vivace et résolu. x Le garçon crie. Il va mourir dans un instant. Il le sait, et c’est pour cette raison qu’il crie. Sa mort est imminente : elle l’est depuis près d’un siècle. Ce garçon, puisqu’il est en bronze, on ne … Lire la suite

Note de lecture : « Les martyrs et les saints » (Larry Fondation)

Toujours renouvelés et de plus en plus mutants, les flashs narratifs brutaux des marges de Los Angeles. x Femme en bustier Nous avons grimpé une courte volée de marches pour rejoindre sa chambre. Nous avions bu toute la soirée sur un pas de porte. Nous avions siroté (avec classe) du whisky caché dans un sac … Lire la suite

Note de lecture : « La Peste et la Vigne » (Patrick K. Dewdney)

Syffe grandit, l’univers prend de l’épaisseur, le ton reste unique et l’écriture d’une étonnante intensité poétique. x ATTENTION : RISQUE modéré DE RÉVÉLATIONS MALENCONTREUSES CONCERNANT LE PREMIER TOME DU CYCLE, « L’ENFANT DE POUSSIÈRE ». Nous recevons Patrick K. Dewdney chez Charybde (129 rue de Charenton 75012 Paris) ce jeudi 13 septembre, à l’occasion de la parution … Lire la suite

Note de lecture : « La Vie fantasmagoriquement brève et étrange d’Amadeo Modigliani » (Velibor Čolić)

Dans les cauchemars et les rêves de l’artiste réputé maudit. x CONVEXE, CONCAVE Le miroir reflète pour la dernière fois la modeste veste marron, l’épais cache-nez gris, le mur nu et lépreux, la chaise bancale et rongée par les vers. Il se regarde dans les yeux mais n’aperçoit que des orbites creuses. Ses mains, grues … Lire la suite