☀︎
archives

Amour d’une ville

Ce tag est associé à 4 articles

Note de lecture : « Berliner ensemble » (Cécile Wajsbrot)

Une peinture fragmentaire et poignante de Berlin, entre deuil et espoir. x « Berlin – longtemps ces deux syllabes éveillaient de sinistres échos. Un ciel gris, un horizon de plomb. L’Est de l’Allemagne me faisait peur, sans que j’en sache bien la raison – l’addition, peut-être, de deux totalitarismes – et Berlin demeurait la capitale du … Lire la suite

Note de lecture : « Venise est lagune » (Roberto Ferrucci)

Colère et larmes d’encre contre les paquebots qui saccagent Venise.   «Venise n’est pas une ville de mer. Venise est lagune.» Paru en 2015 et traduit en juin 2016 par Jérôme Nicolas pour les éditions de La Contre Allée, «Venise est lagune» est un texte court et percutant, un coup de colère contre les paquebots, … Lire la suite

Note de lecture bis : « Acqua alta » (Joseph Brodsky)

Peinture amoureuse de Venise en hiver. x Publié en 1992, ce long poème en prose forme une peinture amoureuse, parfois érotique, de Venise, sirène sinueuse aux odeurs d’algues glacées, depuis la première arrivée de Joseph Brodsky en gare de Venise lors d’une nuit froide de décembre, juste après son expulsion d’Union Soviétique en 1972, inaugurant … Lire la suite

Note de lecture : « Acqua Alta » (Joseph Brodsky)

Sans doute l’une des plus rusées et des plus belles déclarations d’amour à Venise jamais écrites. x Publié en 1992, quatre ans avant son décès, traduit en français dès 1992 par Benoît Cœuré et Véronique Schiltz chez Gallimard, cette courte prose du poète et prix Nobel de littérature 1987 Joseph Brodsky constitue certainement l’une des … Lire la suite