☀︎
archives

Amitié

Ce tag est associé à 128 articles

Note de lecture : « Doctor Sleep » (Stephen King)

Plus de trente ans après les événements de l’hôtel Overlook, une étonnante suite de « Shining », teintée d’ironie et de sentiments, donnant la part belle à l’alcoolisme et aux camping-cars. x Le deuxième jour du mois de décembre d’une année où un planteur de cacahuètes de Géorgie était aux affaires à la Maison-Blanche, l’un des plus … Lire la suite

Note de lecture : « Le couteau » – Harry Hole 12 (Jo Nesbø)

Une admirable douzième enquête de Harry Hole jouant superbement et cruellement à Oslo avec une thématique à la Richard Kimble et avec nos nerfs. x Autant il avait fallu patienter un temps inhabituellement long pour découvrir la précédente enquête du bourru Harry Hole de Jo Nesbø, autant cette fois il ne s’est écoulé que deux … Lire la suite

Note de lecture : « Les mers du Sud » – Pepe Carvalho 3 (Manuel Vázquez Montalban)

Sous le signe improbable du peintre Paul Gauguin et du poète Salvatore Quasimodo, une plongée décisive dans les réseaux d’affaires barcelonais de l’immédiat après-franquisme en compagnie d’un détective fin gourmet et bien désabusé. x RELECTURE – D’accord. Ça n’est peut-être pas très sport de le liquider en le traitant de grande gueule. Il l’est, oui … Lire la suite

Note de lecture : « Les poètes morts n’écrivent pas de romans policiers » (Björn Larsson)

Un art poétique profond et intense enchâssé à l’intérieur d’un noir polar joliment parodique. x Karl Petersén, directeur littéraire de la vénérable maison d’édition Amefors et Fils, regarda ses deux plus proches collaborateurs, les fidèles Sund et Berg. Il savait qu’ils étaient impatients et attendaient de savoir pourquoi il leur avait demandé de participer à … Lire la suite

Note de lecture : « Dans l’ombre du brasier » (Hervé Le Corre)

Une noirceur souveraine au cœur des derniers jours de la Commune de Paris en cours d’écrasement. x La nuit, et une lune trop claire qui les coiffe de bleu. Ils marchent sans aucun bruit, leurs souliers enveloppés dans des chiffons. Ils sont trois dans ce boyau effondré par endroits, les jambes mangées par les ténèbres … Lire la suite

Note de lecture : « Ustrinkata » (Arno Camenisch)

Un chef-d’oeuvre de poésie du quotidien et de la mémoire s’étendant loin au-delà du bistrot, au fond du canton des Grisons, à boire naturellement d’un cul sec. x Comment ça de l’eau, dit la Tante à la grande table des habitués dans l’Helvezia, elle fixe l’Alexi, mais t’es marteau. Elle secoue la tête et glisse … Lire la suite

Note de lecture : « La fille qui devait mourir » – Millénium 6 (David Lagercrantz)

Le point « final », quelque peu en demi-teinte, de la saga Salander / Blomkvist. x Cet été-là, un nouveau mendiant était apparu dans le quartier. Personne ne connaissait son nom, et puis tout le monde s’en fichait pas mal. Cela dit, un jeune couple qui passait devant lui tous les matins l’appelait le « nain fou », ce … Lire la suite

Note de lecture : « La solitude du manager » – Pepe Carvalho 2 (Manuel Vázquez Montalban)

Une plongée à contre-courant dans les sinuosités du pouvoir économique en Espagne à la chute du franquisme, en compagnie du privé le plus pénétrant, le plus gourmet et le plus désabusé du roman noir contemporain. Un grand roman. x RELECTURE Quelque chose, cependant, empêchait qu’il ne jouisse comme à l’accoutumée de son vice secret et … Lire la suite

Note de lecture : « Ça fait longtemps qu’on s’est jamais connu » (Pierre Terzian)

Les aventures hilarantes, tendres et faussement cyniques d’un éducateur remplaçant dans les garderies d’enfants de Montréal. x 6 h 15. Shit. Mon téléphone vibre. Quel rêve étrange. Un énorme bébé me berçait dans ses bras. Des papillons bleus sortaient de sa bouche par milliers. Je suis au Québec. Nous sommes en janvier 2017 et je … Lire la suite

Note de lecture : « J’étais Dora Suarez » (Robin Cook)

Un classique contemporain du roman (très) noir. Une merveille d’écriture de la violence et de l’empathie paradoxale. Une ode déjantée et pourtant très maîtrisée aux victimes des meurtres les plus sordides. x RELECTURE En même temps, de grands changements s’opéraient en lui. Du point de vue de l’âge, tel que nous le concevons, Roatta n’avait … Lire la suite