☀︎
archives

Amitié

Ce tag est associé à 106 articles

Note de lecture : « Guédiguian » (Christophe Kantcheff)

Un guide exceptionnel dans les méandres magnifiques de l’une des plus puissantes et des plus authentiques œuvres cinématographiques contemporaines. x Christophe Kantcheff, dont on connaît la qualité de la plume critique littéraire ou cinématographique, exercée principalement aujourd’hui chez Politis, nous offre avec ce « Guédiguian » publié aux éditions de l’Atelier en novembre 2018 un concentré fortement … Lire la suite

Note de lecture : « Maritima » (Sigolène Vinson)

Martigues, ses muges, ses plages, son soleil, ses raffineries, sa rudesse et sa solidarité. Une folle et poignante épopée intime. x De son appartement situé au neuvième étage, le front posé contre la vitre du salon, Jessica surplombait le chenal de Caronte. À gauche, le viaduc autoroutier. À droite, l’étang de Berre et sa frontière … Lire la suite

Note de lecture : « L’Albatros » (Nicolas Houguet)

La vie insensée et l’introspection universelle extraites avec fougue et ferveur d’un concert historique de Patti Smith en 2015. Brûlant d’intelligence, de poésie et de talent. x C’était l’anniversaire de Rimbaud. Le début d’une nouvelle page et d’un nouvel automne pour moi, marqué par la conscience de ma fragilité, de ma mortalité et par la … Lire la suite

Note de lecture : « L’imparfaite amitié » (Mylène Bouchard)

Entre amours et amitiés, entre estuaire du Saint-Laurent, Alpes, Berlin et Prague, une quête véloce, enjouée et curieusement poétique de la bonne dose de légèreté. x Le choix est là selon le besoin. L’idéal serait de penser en dehors de la boîte, de s’aventurer en soi, loin au fond, et de situer la résistance à … Lire la suite

Note de lecture : « La transparence selon Irina » (Benjamin Fogel)

Entre transparence et anonymat, pressions sociétales et manipulations, une superbe et foisonnante fausse enquête policière et vraie fabulation à propos de Ghosts in the Machines. x Je sens mon mobile vibrer dans ma poche. Les notifications affluent. Irina cherche à me noyer sous les messages. Je choisis de l’ignorer. Je dois décompresser, m’extraire du flux … Lire la suite

Note de lecture : « Le chant de la mutilation » (Jason Hrivnak)

La fabrication d’un Démon ou le songe ultime du schizophrène – et ce qui s’obstine à y résister. Proprement hallucinant. x J’avais passé la nuit à son chevet, à le regarder dormir. La moindre contraction visible sur son visage ne faisait que renforcer mon désir de lui nuire. Je le réveillai une heure avant l’aube … Lire la suite

Note de lecture : « Dans la forêt du hameau de Hardt » (Grégory Le Floch)

Fuite circulaire et affrontement de la vérité d’un traumatisme : une magie incantatoire entre Forêt-Noire et Calabre. x La crise me jeta hors de chez moi, dit-il, alors que, depuis le matin, je marchais à grandes enjambées à travers les pièces du rez-de-chaussée, ne sachant quoi faire pour apaiser cette crise qui me venait, pourtant … Lire la suite

Note de lecture : « Doggerland » (Élisabeth Filhol)

Dans le révélateur d’un ouragan atlantique et d’une passion archéologique en mer du Nord, une formidable poésie technologique du risque humain et du système écologique planétaire. x Ils l’ont vue naître, émerger du néant en mer d’Islande. Ils ont assisté subjugués à son éclosion, nichée au creux de son lit dépressionnaire, engendrée par un air … Lire la suite

Note de lecture : « Fallait pas commencer » – Mary Lester 51-52 (Jean Failler)

Un vieil ennemi à Vannes : Mary Lester en pleine corruption trop ordinaire. x Il arrive désormais de plus en plus fréquemment, au bout d’une cinquantaine de volumes d’enquêtes policières, parfois classiques, parfois aussi (et ce sont souvent les plus délectables) fort inhabituelles, que le commandant Mary Lester, depuis le commissariat de Quimper où elle … Lire la suite

Note de lecture : « Omar et Greg » (François Beaune)

Le récit fantastique et réel d’une convergence inattendue et dérangeante, loin des clichés comme des récupérations. x x Je crois que si l’on veut qu’une personne nous reste antipathique, il nous faut absolument refuser de la connaître. (Milena Agus) x Cinq ans après son beau et rusé « La lune dans le puits » (2013) et un … Lire la suite