☀︎
archives

Alpinisme

Ce tag est associé à 6 articles

Note de lecture : « La horde du contrevent » (Alain Damasio)

« Et si un homme auprès de nous vient à manquer à son visage de vivant, qu’on lui tienne de force la face dans le vent » : publié il y a quinze ans, ambitieux, puissant, joueur et songeur, l’un des très grands romans contemporains. x RELECTURE ) À la cinquième salve, l’onde de choc fractura le … Lire la suite

Note de lecture : « Corderie » (Christophe Grossi)

Le lieu paisible où se croisent les filins : la corderie de l’existence. x x Bien que les années soient passées, nous n’avons pas oublié combien il nous tardait de voir la nuit tomber, le sommeil nous envelopper, le cacao brunir le lait dans le bol, le maillot de bain être décroché du fil à … Lire la suite

Note de lecture : « Le grand jeu » (Céline Minard)

La formidable Montagne Analogique de la quête obsessionnelle du sens et de l’équilibre. x x Je peux, seule, grimper en m’auto-assurant. C’est long et technique mais c’est possible. Quand je suis sur une paroi, je peux utiliser cette corde, ces pitons et ce grigri qui bloquera ma chute et maintiendra la vitesse acceptable et le … Lire la suite

Note de lecture : « Les Martiens » (Kim Stanley Robinson)

Trente nouvelles en utile complément de la Trilogie martienne, dont une somptueuse ascension d’Olympus Mons. x x Publié en 1999, traduit en français en 2000 aux Presses de la Cité par Dominique Haas, « Les Martiens » rassemble 29 courtes nouvelles et une novella de 120 pages, de Kim Stanley Robinson, situées soit dans l’univers de la … Lire la suite

Note de lecture : « S.O.S. Antarctica » (Kim Stanley Robinson)

L’Antarctique, réjouissant et paradoxal terrain d’utopie scientifique et politique. x RELECTURE (LA PREMIÈRE LECTURE ÉTAIT EN V.O.) Publié en 1997, un an après la parution du dernier tome de la Trilogie Martienne, et traduit en français par Dominique Haas en 1998 aux Presses de la Cité, le dixième roman de Kim Stanley Robinson était peut-être … Lire la suite

Note de lecture : « Le Mont Analogue » (René Daumal)

Inachevée et néanmoins magnifique, une ode métaphysique et humoristique aux alpinistes conquérants de l’inutile. x Commencé en juillet 1939, au moment où René Daumal apprend que la tuberculose dont il souffrait depuis dix ans allait lui être fatale à assez brève échéance (il mourra en effet en mai 1944), publié en 1952, posthume donc, chez … Lire la suite