☀︎
archives

Albert Sanchez Piñol

Ce tag est associé à 6 articles

Note de lecture : « Ici-bas » (Stéphane Monnot & Robert Żytyński)

Chanter la vérité ou la légende ? Et mettre discrètement le statut du western dans la balance. x On connaît Stéphane Monnot pour ses nouvelles, qu’elles se glissent dans les anthologies collectives des éditions Antidata (comme la superbe « La linéarité affublée du masque grotesque de la relative jeunesse », dans le tout récent « Petit ailleurs » consacré … Lire la suite

Note de lecture : « Annihilation » – Trilogie du Rempart Sud 1 (Jeff VanderMeer)

Explorer la Zone et son dangereux inconnu, explorer le pouvoir des mots et du récit. x Traduite en français début 2016 par Gilles Goullet chez Au Diable Vauvert, « Annihilation » est le premier volume de la « Trilogie du Rempart Sud », publiée en trois tomes aux États-Unis, tous trois au cours de l’année 2014. Première incursion hors … Lire la suite

Je me souviens de : « L’invention de Morel » (Adolfo Bioy Casares)

La magie toujours intacte d’un redoutable classique contemporain. x L’année de première (de rhéto comme aurait alors pu le dire Antoine Compagnon), de la découverte de Gracq, de Jünger, de Borges, et logiquement, quelques mois plus tard, celle du meilleur complice de l’aveugle argentin, Adolfo Bioy Casares, avec ce roman de 1940, son premier, traduit … Lire la suite

Note de lecture : « Pensée stratégique et humanisme » (Bruno Colson & Hervé Coutau-Bégarie)

Se pencher sur un bien délicat oxymore apparent avec un colloque de 1999. x Publiées en 2000 dans la solide Bibliothèque stratégique des éditions Economica, ces 300 pages constituent les actes d’un colloque organisé à Namur en mai 1999, assemblés par Bruno Colson et Hervé Coutau-Bégarie. Hélas, l’écueil formellement identifié par les deux anthologistes dès … Lire la suite

Note de lecture : « Allemagne, Allemagne ! » (Felipe Polleri)

Traquer en un délirant flot d’humour noir l’identité psychiatrique et veule du nazisme. x Publié en 2013 en Uruguay, traduit en novembre 2014 par Christophe Lucquin pour sa propre maison d’édition, le dernier en date des romans de Felipe Polleri, après, dans notre langue, « Baudelaire » (2007) et « L’ange gardien de Montevideo » (2012), poursuit, avec peut-être encore … Lire la suite

Note de lecture : « Atlas des îles abandonnées » (Judith Schalansky)

Bel exercice de poésie décalée, parfois joliment hermétique, sur les îles obscures du monde entier. x x Paru en 2009 en Allemagne, et récompensé du prix du « plus beau livre de l’année », publié en français en 2010 chez Flammarion dans une traduction d’Elisabeth Landes, cet atlas n’en est pas un, mais une forme … Lire la suite