☀︎
archives

Adolescence

Ce tag est associé à 48 articles

Note de lecture : « On ne peut pas tenir la mer entre ses mains » (Laure Limongi)

Dans la cruauté impénétrable des secrets de famille délétères, une Corse surprenante et les racines d’une radicale indocilité. x L’eau est claire, animée de vaguelettes. Tout est nimbé de bleu. Bouées, mosaïques, signalétique. Avec ce parfum de chlore caractéristique, qu’on finit par aimer ; il se diffuse en attaquant les résidus abandonnés par les corps. … Lire la suite

Note de lecture : « Moi, Peter Pan » (Michael Roch)

Poétique, mélancolique et résolument tourné vers un avenir hors des boucles sans fin, un Peter Pan inattendu, songeur et séduisant. x Il n’y a pas de miroir au Pays Imaginaire. Alors tous les matins, moi, Peter, Roi des enfants perdus, Prince des poux, Comte des grimaces et des jeux de Gros-mots, je m’assois sur une … Lire la suite

Note de lecture : « Le corbeau de pierre – La jeunesse de Corto Maltese » (Marco Steiner)

Le roman d’aventure qui imagine Corto Maltese à quatorze ans, entre Écosse, Irlande, Venise et Sicile. x Il était risqué de s’attaquer par le roman ou la nouvelle à combler certains des nombreux « blancs » volontairement laissés par Hugo Pratt dans sa carte mentale et historique si fine de l’univers de Corto Maltese, du premier album, … Lire la suite

Note de lecture : « Buée » – Sur champ de sable II (Françoise Morvan)

Légendes et forêts, pierres du collège et du lavoir, une magie secrète transmute l’enfance en adolescence, en ne la laissant pas se perdre de vue. x Deuxième volume du monumental « Sur champ de sable » de Françoise Morvan, après « Assomption », également publié en 2019 aux éditions Mesures, « Buée » poursuit son exploration poétique d’une enfance et d’une … Lire la suite

Note de lecture : « La femme à refaire le monde et autres nouvelles – Prix du Jeune Écrivain 2019 » (Collectif)

La cuvée 2019 du Prix du Jeune Écrivain : onze très bons textes et, grâce à Millie Duyé, une nouvelle exceptionnelle. x Depuis sa création en 1984 à Muret (Haute-Garonne), le prix international du Jeune Écrivain de langue française récompense chaque année une douzaine (sur plus de mille textes reçus) d’autrices et d’auteurs de nouvelles, … Lire la suite

Note de lecture : « L’Albatros » (Nicolas Houguet)

La vie insensée et l’introspection universelle extraites avec fougue et ferveur d’un concert historique de Patti Smith en 2015. Brûlant d’intelligence, de poésie et de talent. x C’était l’anniversaire de Rimbaud. Le début d’une nouvelle page et d’un nouvel automne pour moi, marqué par la conscience de ma fragilité, de ma mortalité et par la … Lire la suite

Note de lecture : « Béante » (Marie-Andrée Gill)

Nous sommes exotisme nous sommes millénaire : s’arracher en poésie aux injonctions identitaires pour pouvoir exister x allez rentre à pas d’heure ne compte plus les chandelles du désastre j’assiste les stratégies dérives sans rien faire la magie n’existe pas pour les égarés Sept ans avant « Chauffer le dehors », trois ans avant « Frayer », « Béante » fut … Lire la suite

Note de lecture : « Frayer » (Marie-Andrée Gill)

Entre pièges de l’ennui villageois et de l’identité assignée, la nature et le souffle poétique pour réinventer et sauver une adolescence. x x Nous autres les probables les lendemains les restes de cœur-muscle et de terre noire Nous autres en un mot : territoire Publié en 2015 à La Peuplade, quatre ans avant « Chauffer le … Lire la suite

Note de lecture : « Mes nuits apaches » (Olivier Martinelli)

L’entrée en rock à l’âge nécessaire, comme une alchimie toujours mystérieuse et sauvage. x Tout allait bien pour moi, au début. Je me sentais pas tellement différent des autres. Oui, tout allait bien. Et puis mon père a décidé de tout gâcher. Aujourd’hui, j’ai compris que rien n’était de sa faute, qu’il n’avait rien décidé. … Lire la suite

Note de lecture : « Le magasin de jouets magique » (Angela Carter)

En 1967, un brillant faux conte fantastique pour traduire le malaise intime d’une société britannique traversée de bouillonnements souterrains. Et tout autre chose encore. x Comme le rappelait récemment (et avec sa ruse coutumière) le grand Iain Sinclair dans son « Quitter Londres », Angela Carter demeure aujourd’hui l’une des plus fascinantes romancières de la deuxième moitié … Lire la suite