☀︎
archives

Accident de voiture

Ce tag est associé à 6 articles

Note de lecture : « Ton avant-dernier nom de guerre » (Raúl Argemí)

Sur un lit d’hôpital au fin fond de la Patagonie, un chef d’œuvre de narration, dans la mémoire hallucinée d’horreurs qui ne veulent pas disparaître. x Je suis journaliste. Et le journalisme est un art qui oscille souvent entre une quête plus ou moins fructueuse de la vérité et la tentation de la fiction. Certains … Lire la suite

Note de lecture : « Landfall » (Ellen Urbani)

Le choc de Katrina comme amplificateur de désarroi et bizarre révélateur pour des vies fragiles et dures. x Pendant près de dix-neuf ans, Rose vécut avec une femme qu’elle connaissait à peine. Elles s’acquittaient de toutes les tâches parallèles qu’on peut attendre d’une vie partagée : Rose faisait la lessive en utilisant le détergent acheté … Lire la suite

Note de lecture : « Une fuite en Égypte » (Philippe de Jonckheere)

Exceptionnelle écriture de l’égarement d’un père en deuil. x Pendant les toutes premières phrases, une question se pose : s’agit-il d’une réponse à une mise en accusation ou d’un monologue intérieur ? Le déferlement des phrases ponctuées uniquement par des points virgule, leur succession ininterrompue et leur continuité incertaine happent immédiatement le lecteur d’Une fuite en Égypte, … Lire la suite

Note de lecture : « Un vent de cendres » (Sandrine Collette)

La Belle et la Bête dans les vignes champenoises, décevant par rapport au précédent et au suivant de l’auteur. x Publié en 2014 dans la collection Sueurs froides de Denoël, le deuxième roman de Sandrine Collette m’a un peu déçu. Si elle y développe le même talent dans la construction dramatique en (presque) huis clos … Lire la suite

Note de lecture : « Le théorème d’Almodovar » (Antoni Casas Ros)

Mathématiques du cerf sous acide, étreintes brisées reconstruites, crises de nerfs surmontées, sous l’œil rieur d’un bel Almodovar de fiction. x Publié en 2008 chez Gallimard, le premier roman d’Antoni Casas Ros était alors entré très rapidement dans cette curieuse catégorie de livres pour lesquels l’intérêt médiatique se focalise davantage sur l’éventuelle part autobiographique qu’il … Lire la suite

Note de lecture : « Enon » (Paul Harding)

La mort de sa fille comme descente aux enfers, entomologique et magnifique. x x Publié en 2013, traduit en français en août 2014 par Pierre Demarty (dont j’apprécie aussi beaucoup le travail sur William T. Vollmann, et tout particulièrement la somptueuse « Tunique de glace ») au Lot 49 du Cherche-Midi, le deuxième roman de Paul Harding … Lire la suite