☀︎
archives

Abus de pouvoir

Ce tag est associé à 6 articles

Note de lecture : « Requiem pour une apache » (Gilles Marchand)

Une fable alerte, poignante et paradoxalement enjouée pour un moment bien particulier de la vie de certains humiliés et offensés – lorsque la farce et le tragique se mêlent si étroitement dans la poésie et dans la musique. x Parution : 21 août 2020 Il aurait fallu commencer par le début mais le début, on … Lire la suite

Note de lecture : « La guerre des pauvres » (Éric Vuillard)

Une redoutable lecture échevelée de la révolte paysanne allemande de 1525, autour de la figure charismatique et obsessionnelle de Thomas Müntzer. Savoureux et décapant. x La grande révolte de la paysannerie allemande entre 1524 et 1526 avait fasciné en son temps Friedrich Engels, qui en avait fait l’objet d’étude de sa « Guerre des paysans en … Lire la suite

Note de lecture : « Les métamorphoses » (Ovide)

Est-ce que les rêves ont un poids ? Marie Cosnay ressuscite la fête du langage mutant d’Ovide. x Il y a souvent comme un moment de frémissement et de saisissement, juste avant de plonger dans une nouvelle traduction d’un texte majeur, d’un texte canonisé qui hante la bibliothèque mentale classique de la lectrice ou du … Lire la suite

Note de lecture : « Les anneaux de Saturne » (W.G. Sebald)

Voyage dans l’espace et le temps d’un chasseur de fantômes. x «Fin août 1992, comme les journées caniculaires approchaient de leur terme, je me mis en route pour un voyage à pied dans l’est de l’Angleterre, à travers le comté de Suffolk, espérant parvenir ainsi à me soustraire au vide qui grandissait en moi à … Lire la suite

Note de lecture : « La peau » (Curzio Malaparte)

Naples libérée et prostituée, ou la violence de la victoire. x En 1943, Curzio Malaparte (1898 – 1957) est officier de liaison auprès des troupes alliées, dans la ville de Naples où les Américains viennent de débarquer. Naples est une ville exsangue dévorée par la faim et Malaparte raconte, de manière aussi brutale, macabre et … Lire la suite

Lecture BD : « Heureux qui comme » (Nicolas Presl)

Un album muet et coloré avec ruse pour confronter deux parcours européens en Afrique de l’Ouest. x Publié en novembre 2012 chez Atrabile, cet album de Nicolas Presl, dont je ne connaissais le travail que de réputation, m’a fortement impressionné : en 240 pages muettes, proposant en général quatre cases égales, mais pouvant passer à … Lire la suite