☀︎
archives

Absurdité joyeuse

Ce tag est associé à 6 articles

Note de lecture : « Dino Egger » (Éric Chevillard)

«À quoi ressemblerait le monde si Dino Egger avait existé ?» x Éric Chevillard semble capable de tout, de choisir un sujet – l’arrivée inopinée d’un hérisson sur sa table de travail ou bien la détestation du gratin de chou-fleur -, ou un non sujet – ici les conséquences pour le monde de la non-existence … Lire la suite

Sourires et éclats de rire littéraires.

Humour du désastre, absurdité joyeuse ou pure jubilation : quelques idées de lecture pour sourire ou rire.   Le rire est le propre de l’homme paraît-il, et pourtant les textes qui font rire sont rares. Pour combattre la mélancolie et accompagner les beaux jours, voici quelques suggestions de lecture susceptibles de déclencher un sourire en … Lire la suite

Note de lecture : « Au centuple » (Jérôme Lafargue)

L’univers littéraire de Jérôme Lafargue en cent délicieux fragments. x Paru en mars 2017 aux éditions de l’Attente, «Au centuple» rassemble cent textes de cent mots publiés en cent jours par l’auteur sur Facebook, au sein de cadres en mosaïque réalisés par son épouse, entre novembre 2015 et février 2016, qui sont comme autant de … Lire la suite

Note de lecture : « L’homme qui savait la langue des serpents » (Andrus Kivirähk)

La fable satirique et luxuriante du dernier homme qui savait la langue des serpents. x «- Et, tu lis quoi en ce moment ? – Un roman très original, excessivement drôle, qui se dévore, «L’homme qui savait la langue des serpents» – Marrant, ce titre. Qu’est-ce que c’est ? – C’est l’histoire du dernier homme … Lire la suite

Note de lecture : « Une bouche sans personne » (Gilles Marchand)

Toutes les ressources de la tendresse et de la fantaisie absurde pour le dévoilement d’un secret trop lourd. x J’ai un poème et une cicatrice. De ma lèvre inférieure jusqu’au tréfonds de ma chemise, il y a cette empreinte de l’histoire, cette marque indélébile que je m’efforce de recouvrir de mon écharpe afin d’en épargner … Lire la suite

Note de lecture : « Les exploits d’Engelbrecht » (Maurice Richardson)

So British et so irrésistible : les exploits d’un boxeur nain surréaliste.   Sous le nom de «Chroniques du club des sportsmen surréalistes», les exploits d’Engelbrecht ont vu le jour à la fin des années 1940, sous forme de feuilleton dans le magazine anglais Lilliput (qui eut parmi ses contributeurs Max Beerbohm, Mervyn Peake ou … Lire la suite