☀︎
archives

Notes de lecture 2011

Cette catégorie contient 165 articles

♥︎ Charybde 1 : « Atlas des continents brumeux » (Ihsan Oktay Anar)

Une tapisserie foisonnante, où les éléments du rêve côtoient ceux de la fable,  entre Le Baron de Münchhausen et Les mille et une nuits. x Constantinople à la fin du XVIIème siècle : la ville grouille de marins, cafetiers, mendiants, savants, janissaires, maîtres d’écoles, espions et alchimistes… on s’y recherche, on s’y cache ; on … Lire la suite

♥︎ Charybde 1 : « Margherita Dolcevita » (Stefano Benni)

Un contre très drôle, touchant et ultra-grinçant de l’Italie berlusconienne. x Margherita est une « petite fille périmée » de 14 ans et demi. Margherita habite une zone qui n’est plus tout à fait la campagne, pas encore la ville. Margherita vit avec sa famille, sympathique et un peu fêlée : un grand-père qui s’empoisonne … Lire la suite

♥︎ Charybde 1 : « Palais de glace » (Tarjei Vesaas)

Une cascade gelée comme fil de rasoir narratif, d’une immense et trouble beauté. x Siss et Unn sont deux petites filles qui se découvrent liées par une amitié trouble. Un matin, Unn fait l’école buissonnière et disparaît, alors que les premières neiges commencent à tomber. Je ne gâcherai pas un suspense à couper le souffle … Lire la suite

Note de lecture : « Atomic Bazaar » (William Langewiesche)

Dense reportage sur la prolifération nucléaire à partir du cas du Pakistan. x William Langewiesche, journaliste américain connu pour sa rare capacité d’immersion dans ses sujets et ses reportages originaux et approfondis, notamment « Sahara dévoilé : un voyage à travers le désert » (1996), fruit de ses trois années passées à arpenter l’Algérie, le Mali, le … Lire la suite

Note de lecture : « Le quartier de la fabrique » (Gianni Pirozzi)

Perturbante plongée dans l’enfer de l’intervention OTAN au Kosovo. x Travailleur social breton désormais installé à Sète, Gianni Pirozzi publiait en 2009 chez Rivages son troisième roman noir, après les remarqués « Romicide » (2001) et « Hotel Europa » (2004). On y retrouve plusieurs des personnages des romans précédents – et notamment Augusto Rinetti -, plongés cette fois … Lire la suite

Note de lecture : « La promenade de l’ivrogne » (Frederik Pohl)

Très intéressant, mais largement inabouti, un thriller emblématique d’une SF classique des années 1955-1965. x RELECTURE Pour diverses raisons, je parcours ces temps-ci (NB : en 2011) quelques solides thèmes de SF, plus ou moins réchauffés par de l’actualité hors du genre. Ce court roman de Frederik Pohl, publié en 1960 et traduit en français … Lire la suite

Note de lecture : « L’administration de la peur » (Paul Virilio)

Intéressant éclaircissement de la pensée parfois touffue de Virilio. x Architecte d’origine, devenu au fil des années penseur de la vitesse et de l’accélération, Paul Virilio livrait en 2010 aux éditions Textuel ces 90 pages d’entretien avec Bertrand Richard, autour de trois axes : la terreur comme accomplissement de la loi du mouvement (Hannah Arendt), … Lire la suite

Note de lecture : « Dernière danse à Pristina » (Julie Armen)

Un regard de première main et sans concession, sur un drame encore récent, à l’opposé du regard médiatique majoritaire. x Premier roman, publié en 2007 chez Ramsay, d’une travailleuse humanitaire (notamment au CICR), devenue relativement sur le tard officier de l’Armée française, « Dernière danse à Pristina » raconte le séjour de six mois d’un groupe de … Lire la suite

Note de lecture : « La diagonale du traître » (Hervé Hamon)

Une autre facette du talent d’Hervé Hamon : le nouvelliste. x Connu surtout pour ses grandes enquêtes journalistiques (« Les intellocrates » (1981), « Génération » (1987)) et un peu plus récemment pour ses ouvrages maritimes (l’intime et magnifique « Besoin de mer » (1997), ou le passionnant « L’Abeille d’Ouessant » (1999)), Hervé Hamon nous livrait début 2010 ce recueil de douze … Lire la suite

Note de lecture : « Épître aux jeunes acteurs pour que soit rendue la Parole à la Parole » (Olivier Py)

Trente-cinq pages à se déclamer intérieurement, en s’efforçant de ne pas trop rire et de ne pas trop pleurer. x Pour les amateurs de théâtre, la collection « Papiers » chez Actes Sud est précieuse. La collection bleue (« Apprendre »), destinée en priorité aux jeunes (et moins jeunes) actrices et acteurs, vaut à elle seule le détour. On … Lire la suite