☀︎
archives

charybde2

Un lecteur, un libraire, entre autres.
charybde2 a écrit 1933 articles de Charybde 27 : le Blog

Note de lecture : « Tardigrade » (Pierre Barrault)

Quelques mots savoureux à propos de l’animalcule le plus résistant qui soit. Ou bien tout autre chose. x Le tardigrade, s’il était plus gros, beaucoup plus gros j’entends, toute la face du monde s’en trouverait changée – considérablement. Mis en scène élégamment et comiquement dès la superbe couverture d’Amandine Urruty, le tardigrade est l’un des … Lire la suite

Note de lecture : « J.J. Abrams ou l’éternel recommencement » (Erwan Desbois)

Une incisive et subtile monographie à propos de J.J. Abrams et de ses créations. x Sauter dans le futur tout en restant obnubilé par le passé, voici une attitude symptomatique de nos sociétés modernes où coexistent, d’une part, l’attrait toujours plus grand pour la technologie et, de l’autre, une omniprésence de la nostalgie et du … Lire la suite

Les lectures les plus marquantes de Charybde 2 en 2017

25 fictions, 3 essais, 7 relectures qui ont enchanté plus que d’autres mon année 2017 x On peut discuter sans fin, comme chaque année désormais, de l’intérêt ou de la pertinence des « palmarès de fin d’année ». Le pratiquant à titre plus ou moins personnel depuis 2006, je trouve malgré tout l’exercice utile, car il me … Lire la suite

Note de lecture : « Une voix dans l’ombre » – Montalbano 24 (Andrea Camilleri)

Une enquête toujours savoureuse du commissaire sicilien, mais peut-être un peu plus banale qu’à l’accoutumée. x – Comment ça se fait que vous veniez si tard ? lui demanda Enzo, le restaurateur, en le voyant arriver. Le cœur du commissaire se serra. – Il ne reste plus rien ? Les clients ont tout mangé ? … Lire la suite

Note de lecture : « Underground Railroad » (Colson Whitehead)

Prendre la métaphore abolitionniste au pied de la lettre, tordre doucement ou violemment l’Histoire, et débusquer les composantes du sort afro-américain. x Les frères Randall. Depuis qu’il était tout petit, il suffisait pour apaiser James d’une friandise en provenance de la cuisine d’Alice, la pomme à la cannelle qui coupait court à toute crise ou … Lire la suite

Note de lecture : « Cowboy light » (Frédéric Arnoux)

Dans la dèche gouailleuse à Besançon et à Genève dans les années 80. Cru, savoureux et sauvage. x Soleil ou pas, la lumière s’affalait sur le plexi du toit plus dégueulasse que transparent et restait là-haut jusqu’au soir. Y avait bien des néons mais ils claquaient les uns après les autres et personne ne les … Lire la suite

Note de lecture : « Quand sort la recluse » (Fred Vargas)

Un sommet du police procedural rusé, rêveur et poétique x ATTENTION : bien que les enquêtes n’en soient aucunement reliées, ce roman prend place quelques semaines à peine après le précédent, « Temps glaciaires », et cette note de lecture peut donc comporter des « spoilers » non pas tant quant à l’intrigue du roman précédent qu’à propos de … Lire la suite

Lecture BD : « Manif » (Mathieu Colloghan)

Les facettes de la « manif », en mots intelligents et en images tranchantes, par un grand artiste peintre, fin connaisseur des luttes sociales et de l’altermondialisme. x Cela fait pas mal d’années que j’admire le travail graphique de Mathieu Colloghan, ses dessins de presse acérés (qui constituent souvent aussi certains des plus inventifs autocollants de manif, … Lire la suite

Note de lecture : « Temps glaciaires » (Fred Vargas)

L’un des plus féroces puzzles jamais soumis au commissaire Adamsberg et à sa brigade bariolée. x J’avais laissé reposer quelque temps le commissaire Adamsberg de Fred Vargas, après « L’armée furieuse » en 2011. Certainement pas par lassitude, ce personnage de policier résolument hors normes étant sans doute l’un des plus attachants construits par la fiction romanesque … Lire la suite

Note de lecture : « Taqawan » (Éric Plamondon)

Violences policières envers des Amérindiens canadiens en 1981, saumons emblématiques et subtile mythologie de la lutte indispensable. x L’autobus approche du pont Van Horne, qui relie la province de Québec à celle du Nouveau-Brunswick au-dessus de ce qui n’est déjà plus la rivière Ristigouche, mais pas encore la baie des Chaleurs. Ce pont marque une … Lire la suite