☀︎

Résultats de recherche

Vous avez cherché "saer". Votre recherche a renvoyé 21 résultats.

Note de lecture bis : « L’ancêtre » (Juan José Saer)

Un chef d’oeuvre envoûtant, avertissement magnifique contre une vision unique du monde. x «De ces rivages vides il m’est surtout resté l’abondance de ciel. Plus d’une fois je me suis senti infime sous ce bleu dilaté : nous étions, sur la plage jaune, comme des fourmis au centre d’un désert.» En une époque indéterminée, mais qu’on … Lire la suite

Note de lecture : « L’occasion » (Juan José Saer)

Une épopée argentine désenchantée par Juan José Saer. x Humilié par les positivistes dans une salle de spectacles parisienne, Bianco, télépathe aux pouvoirs divinatoires, qui se prétendait capable de soumettre la matière à la volonté de son esprit, a émigré depuis quelques années en Argentine afin de changer d’air, de reconstruire sa vie, et de prouver … Lire la suite

Note de lecture : « Lignes du Quichotte » (Juan Jose Saer)

 La modernité de Don Quichotte, le premier des héros kafkaïens. x Dans ce court essai sur Don Quichotte (Éditions Verdier, 2003), issu de conférences données au banquet du Livre de Lagrasse et aux universités de New-York et Princeton à la fin des années 1990, Juan José Saer souligne que Don Quichotte est le texte fondateur … Lire la suite

Note de lecture : « Les nuages » (Juan José Saer)

Une épopée aux allures de western dans la pampa argentine. x En ce début de mois de juillet parisien, alors qu’une «vague de chaleur fait rissoler la ville», un an après le voyage de Pigeon Garay en Argentine relaté dans «L’enquête», celui-ci entame la lecture d’un manuscrit sans titre reçu d’Argentine, dont son expéditeur dit … Lire la suite

Note de lecture bis : « Glose » (Juan José Saer)

Le roman rayonnant de la vie engluée dans la viscosité des récits, de la fragilité triomphant pourtant du doute, au long d’une rue argentine. x Publié en 1986, traduit en français en 1988 par Laure Bataillon, le septième roman de l’Argentin Juan José Saer, longtemps introuvable dans notre langue, vient d’être réédité aux captivantes éditions … Lire la suite

Note de lecture : « Glose » (Juan José Saer)

Un roman parfait, d’une incroyable finesse, pour montrer la multiplicité du réel et de la littérature. x Les éditions Le Tripode ont publié en janvier 2015 ce roman de Juan José Saer en reprenant son titre original (Glosa), dans la traduction originelle exceptionnelle de Laure Bataillon, un roman qui réussit la prouesse, à partir d’un événement anecdotique … Lire la suite

Note de lecture : « L’ancêtre » (Juan José Saer)

Un miracle de subversion anthropologique, à l’écriture magique. x Publié en 1983, traduit en français en 1987 par Laure Bataillon chez Flammarion, et réédité en 2014 au Tripode, le sixième roman de Juan José Saer proposait une puissante et originale exploitation narrative, en 190 pages, d’une anecdote de la découverte européenne des Amériques, racontant comment … Lire la suite

Note de lecture : « L’enquête » (Juan José Saer)

Retrouvailles amicales, tapuscrit mythologique ou enquête sur un tueur en série ? Comment s’agencent le vrai, le vraisemblable et le récit ? x Publié en 1994 en espagnol, traduit en français en 1996 par Philippe Bataillon au Seuil, ce court roman (son dixième) de Juan José Saer, Argentin installé à Paris depuis 1968, est emblématique … Lire la suite

Note de lecture : « Le sous-marin Peral » (Juan Carlos Mondragón)

Le choc majeur de onze nouvelles en sarabande diabolique autour d’un inventeur, d’une invention, d’un bar de Montevideo et de leurs cortèges de métaphores audacieuses. x Voici onze nouvelles qui, davantage qu’un recueil, constituent un étrange roman à facettes autour du motif secret du « sous-marin Peral », à la fois création d’un inventeur génial en avance … Lire la suite

Note de lecture : « Une République lumineuse » (Andrés Barba)

Une bande d’enfants sauvages sème le chaos dans une ville tropicale. Une fable sur l’étrangeté de l’enfance d’une grande puissance. x Le narrateur d’Une République lumineuse, jeune fonctionnaire des services sociaux qui travaille à l’intégration des communautés indigènes, fraîchement promu et marié, arrive dans la ville de San Cristobál avec sa femme et la fille … Lire la suite