☀︎

Résultats de recherche

Vous avez cherché "gaudy". Votre recherche a renvoyé 34 résultats.

Note de lecture bis : « Un monde sans rivage » (Hélène Gaudy)

D’une expédition polaire maladroite, disparue corps et biens, extraire, en s’appuyant sur quelques photographies miraculeusement retrouvées, une puissante poétique de la limite, du vide et de la glace résonnant en nous. x Parfois, une image rompt l’accord tacite passé avec toutes les autres – les voir comme des surfaces, comme des souvenirs, accepter que ce … Lire la suite

Note de lecture : « Un monde sans rivage » (Hélène Gaudy)

Imaginer le périple de trois hommes en quête du Pôle Nord. Une superbe méditation sur l’illisibilité des traces et la mise en mouvement de la fiction. x On éprouve souvent plus d’intérêt pour ceux qui s’éclipsent que pour ceux qui reviennent, surtout quand le lieu où ils se perdent ressemble à une absence changée en … Lire la suite

Note de lecture : « Grands lieux » (Hélène Gaudy)

Le lac de Grand-Lieu comme creuset poétique d’une quête obstinée de l’esprit des lieux. x La maison serait tombée au fond du lac où elle se dissoudrait comme un morceau de sucre. Il faudrait s’approcher de la surface pour l’apercevoir couverte de limon et de plantes aquatiques – lobélie, coléanthe, cresson. Bien sûr, on ne … Lire la suite

Note de lecture : « Une île, une forteresse » (Hélène Gaudy)

Questionner les trous, le mensonge et l’aveuglement dans la géographie et l’histoire de Terezín. x «De haut, c’est une étoile. On a peine à compter ses branches, mangées dans les angles par des plantes voraces. On zoome et sa structure se dessine, en son noyau une place centrale, rectangle où l’on devine la forme d’une … Lire la suite

Note de lecture : « Plein hiver » (Hélène Gaudy)

Trou blanc de l’adolescence. x À Lisbon, petite ville du nord des États-Unis, dont le nom, homonyme tronqué de la capitale portugaise, peut se lire comme une fausse promesse de douceur et d’évasion, ville sans événement au milieu de nulle part, un jeune homme, David Horn, disparu à quatorze ans, resurgit quatre ans plus tard, amnésique … Lire la suite

Note de lecture : « La frontière – Un voyage autour de la Russie de la Corée du Nord à la Norvège » (Erika Fatland)

Sur une idée ô combien prometteuse, l’une de mes pires déceptions de ces dernières années de lecture. x La chambre décorée en nuances de brun empestait les moisissures et le béton humide. Une seule lampe fonctionnait, un lampadaire chancelant à l’abat-jour de guingois. Tout un bataillon de moustiques et de mites tournicotait sous le plafond. … Lire la suite

Note de lecture : La moitié du fourbi – 11 : « Dehors »

Spécial confinement : le n°11 de La moitié du fourbi, poétique et malicieux, joueur et érudit, rêveur et incisif, disponible gratuitement en ligne, est consacré au… Dehors ! x Belle surprise de ce début mai 2020, transformant en véritable fête du sentiment et de l’intelligence le vieil adage « Faire contre mauvaise fortune bon cœur », l’équipe … Lire la suite

Note de lecture : « Forêt-Furieuse » (Sylvain Pattieu)

Une déréliction post-apocalyptique violente, poétique, forestière et inventive où les enfants abandonnés et réinventés s’affranchissent du sort à eux promis par les propriétaires des corps et par les fous des âmes. x Ici ça se passe pas bulle pour les nouveaux, elle lui dit Destiny-Bienaimée en essuyant le sang de son nez, et d’habitude La-Petite-Elle-Veut-Tout-Faire-Toute-Seule … Lire la suite

Note de lecture : « Mathias Énard sur les grands chemins de Blaise Cendrars » – Carnets de Chaminadour n°12 (Collectif)

D’une rare richesse, une lecture polyphonique de l’oeuvre de Blaise Cendrars, en résonance avec celles de Mathias Énard et de plusieurs autres à l’écriture également passionnante. x Depuis 2006, Guéret, au cœur du Limousin, est chaque fin septembre le lieu d’une fête littéraire réputée parmi les plus intenses qui soient : les Rencontres de Chaminadour, … Lire la suite

Note de lecture : « La barbe du renne » (Olivier Noël)

La belle idée du seul et unique timbre lapon créé dans les années 1930, gâchée par un traitement d’une lourdeur rare et par un humour aussi permanent qu’hasardeux. x Publié en 1999 aux éditions La Différence, le premier roman d’Olivier Noël, cinéaste et documentariste ayant vécu quatre ans à Helsinki après des études d’économie et … Lire la suite