☀︎
archives

Archive de

Note de lecture : « La Langue et ses monstres » (Christian Prigent)

À travers dix-neuf autrices et auteurs, un parcours inventif, lucide et joyeux au cœur de la langue littéraire et de ses défilés obscurs et productifs. x RELECTURE Dans sa version publiée en 1989, La Langue et ses monstres rassemblait des études composées entre 1975 et 1988. Dans ces années-là, quelques-uns (fort peu, à vrai dire) … Lire la suite

Note de lecture : « Dernier tour lancé » (Antonin Varenne)

Dans l’univers intense, marchand et hanté de la moto de haute compétition, un formidable roman de connaissance de soi, d’humour noir et de beauté tragique, à ramifications inattendues. Très impressionnant. x Julien se redressa, le dos raide, en sortant de la voiture. Deux mois après l’ostéosynthèse – plaques, vis et crochets – le chirurgien avait … Lire la suite

Note de lecture : « Briseurs de grève » (Valerio Evangelisti)

Racontée d’un grand souffle au ras du terrain, dans le regard d’un idiot utile, la mise au pas méthodique du mouvement ouvrier américain entre 1880 et 1920, par la violence, la corruption et la complicité étatique à travers ce qui deviendra le F.B.I. Une épopée sordide et vitale. x Robert William Coates restait à l’écart, … Lire la suite

Note de lecture : « Du cap aux grèves » (Barbara Stiegler)

Comprendre au quotidien ce qui peut aujourd’hui, face à l’impavidité socio-économique de gouvernants se prétendant toujours sûrs de leur unique chemin néo-libéral, pousser à descendre dans la rue – quel que soit notre rôle social par ailleurs. x Écrire les livres que j’ai écrits ne me prédisposait nullement à me mobiliser. Pour parvenir à les … Lire la suite

Note de lecture : « I am vampire » (Romain Ternaux)

La rage cocasse et obscure du vampire contemporain qui s’ignore, en artiste raté et en loser peu sympathique. Un tour de force à rebondissements. x En retard comme d’habitude, et je vois dans les yeux de Yann que plusieurs fûts ont déjà défilé. Je mets de plus en plus de temps à sortir de mon … Lire la suite

Vingt livres pour l’été 2021 et pour après

x Pour une nouvelle variation de notre Summer Box des années précédentes, nous vous proposons de choisir ce qui vous tente dans cette liste (elle n’est évidemment pas limitative, juste notre choix du moment pour les six semaines qui viennent !), et ensuite soit de venir les chercher à la librairie Charybde (Ground Control, 81 … Lire la suite

Note de lecture : « Les urgences d’un historien » (Christian Ingrao & Philippe Petit)

Dans un long et dense entretien avec un historien contemporain, toute la vélocité de la curiosité, de la soif de savoir et de l’audace conceptuelle, à partager et expliquer. x C’est en avril 2019 qu’est paru aux éditions du Cerf un curieux petit livre particulièrement original et éclairant : en une grosse centaine de pages, … Lire la suite

Note de lecture : « Maylis de Kerangal sur les grands chemins de Claude Simon » – Carnets de Chaminadour n°11 (Collectif)

Avec et sans le filtre du travail très contemporain de Maylis de Kerangal, une impressionnante série de lectures croisées de l’œuvre de Claude Simon – et de la transmission en littérature. x Depuis 2006, Guéret, au cœur du Limousin, est chaque fin septembre le lieu d’une fête littéraire réputée parmi les plus intenses qui soient … Lire la suite

Note de lecture : « Lord Cochrane vs. l’Ordre des Catacombes » (Gilberto Villarroel)

En 1826, le deuxième volet haletant d’une furieuse saga feuilletonnesque et fantastique, mêlant avec un extrême brio le personnage historique du grand marin aventurier Thomas Cochrane au mythe de Cthulhu. x Dès qu’on lui retira son bandeau, Jean-Baptiste Dallier ouvrit les yeux dans l’espoir d’identifier l’endroit où ses ravisseurs l’avaient enfermé. Après des jours entiers … Lire la suite

Note de lecture : « L’entretien des muses » (Philippe Jaccottet)

Vingt-huit poètes modernes de langue française lus avec exigence et empathie par Philippe Jaccottet. Un exercice de fulgurance, de divination secrète et de bonheur presque pur. x Jamais un livre de poèmes n’aura été pour moi objet de connaissance pure : plutôt une porte ouverte, ou entrouverte, quelquefois trop vite refermée, sur plus de réalité. … Lire la suite