☀︎
archives

Archive de

Note de lecture : « Ces chers cousins – Les Wendel, pouvoirs et secrets » (Sophie Coignard & Romain Gubert)

En 2015, une enquête relativement approfondie sur l’évolution, pour le meilleur et pour le pire, d’un symbole français du capitalisme familial. x Depuis plus de trente ans et la parution de « La nomenklatura française » (1986), co-signée avec Alexandre Wickham, la journaliste Sophie Coignard conduit des enquêtes, paraissant en hebdomadaire (principalement Le Point) ou rassemblées in … Lire la suite

Note de lecture : « Aniara » (Harry Martinson)

En 1956, le poème épique, en 150 pages, d’un vaisseau spatial avec 8 000 humains à bord, fonçant par accident, durant vingt ans, vers sa perte inévitable dans l’espace. Un objet littéraire extraordinaire. x Ma première rencontre avec ma Doris rayonne d’une lumière capable d’embellir la lumière même. Mais la simple vérité est que ma … Lire la suite

Lecture BD : « Stanley Greene – Une vie à vif » (Jean-David Morvan & Tristan Fillaire)

Une bande dessinée rusée et très réussie pour nous permettre de saisir la vie d’un immense photographe, entre beauté et violence. x Né en 1949 à Brooklyn, décédé en 2017 à Paris, Stanley Greene est sans doute l’un des plus grands photographes contemporains, tout particulièrement au sein de la confrérie des reporters de guerre. Ayant … Lire la suite

Juillet en BD à Ground Control (6)

Nous avions prévu ce printemps de vous offrir un joyeux festival de bande dessinée. Il devait débuter… le 14 mars, oui, le jour même de la fermeture administrative des bars, restaurants et tiers lieux (comme notre Ground Control) pour cause d’épidémie. Qu’à cela ne tienne, nous voici de retour, depuis mercredi 10 juin, sur les … Lire la suite

Note de lecture : « Retour au pays maudit » – Mary Lester 56-57 (Jean Failler)

En suite immédiate de l’enquête précédente, Mary Lester revient sur l’ex-ZAD de Notre-Dame-des-Landes et s’échappe en région parisienne et à Port-Louis, pour traquer un riche et puissant particulièrement pourri. x En homme soigneux, le commissaire divisionnaire Fabien avait accroché sa gabardine de coton beige au perroquet de bois verni placé derrière son bureau. Avec ce … Lire la suite

Note de lecture : « L’invention de la course à pied » (Jean-Michel Espitallier)

Le mystère de l’agitation musculaire gratuite enfin expliqué et mis en perspective. Incisif, drôle et poétique. x L’homme est ainsi fait qu’il passe son temps à inventer des choses qui ne lui servent strictement à rien. Disons plutôt qu’il ne se contente pas de se conformer à l’axiome un peu plan-plan reproduction + survie, autrement … Lire la suite

Note de lecture : « Joueuse » (Benoît Philippon)

Une vengeance au poker. Un quatuor de choc dans ses improbabilités multiples. Une route à tailler vers la rédemption ou la mort. Impressionnant. x x Le père ne voulait pas que son fils trime comme un con. Faire les trois-huit, compter les mois avant la retraite, compter les semaines avant les vacances, compter les heures … Lire la suite

Note de lecture : « Retour de service » (John Le Carré)

Une superbe leçon de renseignement, de ruse et d’éthique dans l’univers froid de la géopolitique européenne au temps du Brexit. Par un vrai maître de 88 ans. x Notre rencontre n’a été arrangée par personne. Ni par moi, ni par Ed, ni par des manipulateurs en coulisse. Je n’avais pas été ciblé. Ed n’avait pas … Lire la suite

Note de lecture : « Attente sur la mer » (Francesco Biamonti)

Un capitaine italien au long cours qui aspire à une retraite précoce et à l’amour, peut-être. Un dernier cargo discret pour la Bosnie. Un très grand texte de silence et de mer. x x Le car le laissa en bas de Pietrabruna. Ses deux compagnons de voyage disparus derrière le tournant, il posa la valise … Lire la suite

Note de lecture : « Art is Fear » (Frédérique Toudoire-Surlapierre)

Peur dans l’art et art de la peur : une exploration tonique à la croisée de la philosophie et de la pop culture. x La seule chose à craindre, c’est d’avoir peur (Franklin D. Roosevelt). Au-delà du goût d’un bon mot, puisqu’on joue bien à se faire peur, cette déclaration de Roosevelt, où l’on reconnaît … Lire la suite