☀︎
Général, Information Charybde

Juin en BD à Ground Control (1)

08ae47ebb2454033b003561c60ac3afe.base.image

x

Nous avions prévu ce printemps de vous offrir un joyeux festival de bande dessinée. Il devait débuter… le 14 mars, oui, le jour même de la fermeture administrative des bars, restaurants et tiers lieux (comme notre Ground Control) pour cause d’épidémie.

x

Qu’à cela ne tienne, nous voici de retour, à partir de ce mercredi 10 juin, sur les 1 500 mètres carrés de terrasse de Ground Control (81 rue du Charolais 75012 Paris), sous les oliviers et quasiment avec le chant des cigales, le mercredi, le jeudi et le vendredi de 17 h à minuit, le samedi et le dimanche de midi à minuit, bien décidés à rattraper ce temps confiné (pas nécessairement perdu). On vous a concocté quelques surprises pour ce mois de juin !

La première, c’est la deuxième chance que l’on vous offre de vous plonger dans Badass, à travers les albums qui constituaient la belle exposition de BD jeunesse, trop tôt arrêtée du fait du virus, en compagnie des héroïnes Akissi, Aliénor Mandragore, Astrid Bromure, Aubépine, Crevette, Molly (et ses Bergères guerrières), Nola (et sa boîte à musique), Super Sourde et Zita, la fille de l’espace.

La deuxième, c’est que l’on vous propose l’ensemble des sélections que l’on avait effectuées en mars pour notre festival de bande dessinée, désormais durant tout le mois de juin et le début de juillet.

Cette semaine, une première liste de dix titres pour vous. Il suffit de cliquer sur leur titre pour accéder à la page de commande en ligne chez Charybde / Ground Control :

x

9782369819899-475x500-2

Le grand Scott McCloud, souvent considéré comme l’un des plus grands critiques et praticiens de la BD actuelle, nous avait fait la joie de venir donner une conférence à Ground Control, quelques jours avant le confinement. Nous vous proposons son célèbre manifeste, « L’art invisible », démonstration en texte et en images d’un regard affûté, une bible pour toute amatrice ou tout amateur qui se respecte (note de lecture ici), et son « Le sculpteur », interprétation moderne, implacable et poétique du mythe de Faust.

Du fabuleux Tom Gauld, à découvrir et redécouvrir en permanence, deux petits albums acérés : « Vous êtes tous jaloux de mon jetpack » et « En cuisine avec Kafka », maniant comme toujours la sobriété du dessin au service d’une perpétuelle mise en abîme et en absurde du quotidien et du moins quotidien.

Si vous avez aimé comme nous « La Horde du Contrevent » d’Alain Damasio, ou si vous souhaitz découvrir son univers si particulier par une série de nouveaux angles originaux, les deux premiers tomes de sa transformation en bande dessinée par Éric Henninot, « Le cosmos est mon campement » et « L’escadre frêle », sont disponibles (dont une superbe édition limitée en noir et blanc, ici et ).

Toute récente puisque parue en février 2020, la « Karmen » de Guillem March fait partie de ces bandes dessinées ayant le pouvoir de vous hanter longuement et intensément. « Une jeune femme qui vient de se suicider découvre que sa vie se poursuit parmi les vivants, qui ne la voient plus. Une histoire à la fois légère, drôle et profonde ».

x

71258

Nous avons été largement séduits aussi par la grande enquête, transformée en véritable bande dessinée d’investigation, de Pratap Chatterjee, journaliste au Guardian et au Financial Times, dessinée par Khalil et traduite par Antoine Chainas : « Verax » nous entraîne au cœur de la véritable histoire des lanceurs d’alerte, de la guerre des drones et de la surveillance de masse (note de lecture ici).

Une découverte d’il y a quelques années, et un gros coup de cœur lors d’une mémorable soirée chez Charybde : c’est le « Bludzee » de Lewis Trondheim (note de lecture détaillée ici) : un chat, seul dans un appartement au 150ème étage, et une folie furieuse.

Et pour conclure cette première sélection, un grand classique totalement indémodable, avec l’intégrale de « Mafalda », la fillette argentine de Quino, dont les aventures, d’abord parues de 1964 à 1973, ont conquis des millions de lectrices et de lecteurs dans le monde entier, au fil des années, déroule sa vie subtilement politique, jouant en finesse et en ironie subtile des duretés d’un monde qu’il s’agit d’apprivoiser dans l’adversité.

******

Les autres surprises arriveront peu à peu ces prochains jours, restez à l’écoute !

À propos de Hugues

Un lecteur, un libraire, entre autres.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :