☀︎
archives

Archive de

Note de lecture : « La Rédemption d’Althalus » (David & Leigh Eddings)

Le destin hors normes d’un voleur de fantasy, dans une épopée étonnante, à la tonalité hélas fort juvénile. x À la décharge d’Althalus, notons qu’il était dans une situation financière précaire et dans un état d’ébriété avancé quand il accepta de se charger du vol du Grimoire. Sobre et en possession d’un bourse dont il … Lire la suite

Note de lecture : « Kree » (Manuela Draeger)

Kree, combattante de l’interminable fin du monde. x Kree Toronto, guerrière et féministe radicale, combattante surentraînée depuis l’enfance jusque-là jamais défaite, meurt en voulant venger la mort de sa chienne Loka et se retrouve quelques jours plus tard à errer dans l’espace noir, lieu essentiel de la narration post-exotique. Faisant écho à l’espace-temps de référence … Lire la suite

Note de lecture : « Saint-Germain-en-Laye » (Anne Savelli)

Alice au pays des classes sociales, ou le songe d’une jeunesse sur les frontières intérieures. x En explorant l’imaginaire enfantin et adolescent de l’une des villes les plus bourgeoises de France, Anne Savelli nous offre avec ce « Saint-Germain-en-Laye » publié en 2019 aux éditions de L’Attente un étonnant écho à ses grands « décors », les explorations majeures … Lire la suite

Note de lecture : « Vernon Subutex » (Virginie Despentes)

Le roman-fleuve de la déchéance d’un disquaire, et des surprenants rebondissements de sa clochardisation. Savoureux et souvent hilarant malgré des longueurs et des essoufflements. x Recevant sa radiation, Vernon s’était dit que ça allait peut-être le motiver pour trouver « quelque chose ». Comme si l’aggravation de sa précarité pouvait avoir une influence bénéfique sur sa capacité … Lire la suite

Note de lecture bis : « En territoire Auriaba » (Jérôme Lafargue)

Creuser merveilleusement l’énigme des loups solitaires. x L’une de mes anciennes compagnes prétendit lors d’une fin d’après-midi cotonneuse au bord de l’eau que nos âmes cheminaient seules, qu’il fallait accepter ce que la vie nous envoyait et poursuivre sa route vaille que vaille. J’ironisai alors sur la tristesse de cette remarque, et ne manquai pas … Lire la suite

Note de lecture : « La maison indigène » (Claro)

Une Maison pour les trouver tous et dans la beauté les lier : magie d’une enquête poétique à propos d’enquêtes politiques, familiales et littéraires. x Ci-gît une maison blanche dont le cœur à ciel ouvert laisse résonner autre chose que des pas. Où personne n’a jamais vécu mais que chacun ou presque peut hanter. En … Lire la suite

Note de lecture : « Lake Success » (Gary Shteyngart)

Faux road trip en car inter-cités d’un multi-millionnaire en rupture de ban et vraie descente dans les couloirs désaffectés d’une Amérique bien avancée dans la crise de nerfs. Hilarant et redoutable. x Barry Cohen, homme aux 2,4 milliards de dollars d’actifs sous gestion, entra d’un pas chancelant dans la gare routière de Port Authority. Il … Lire la suite

Note de lecture : « Barbarossa – 1941. La guerre absolue » (Jean Lopez & Lasha Otkhmezuri)

Une somme d’histoire militaire et politique qui comble un vide réel subsistant jusqu’ici dans le travail en français sur la deuxième guerre mondiale. x Historien initialement non spécialisé et journaliste, devenu au fil de l’eau historien militaire passionné, Jean Lopez contribue depuis plus d’une dizaine d’années à une puissante mise à niveau de l’histoire en … Lire la suite

Note de lecture bis : « L’année de l’hippocampe » (Jérôme Lafargue)

Concilier l’angoisse de marquer son époque et l’utopie personnelle, en poésie et en musique. Rusé, virevoltant et surprenant. x « Un futur qui s’annonce comme un mur d’effroi et, en vérité, nous sentons tous que tout va changer, mais nous ne savons ni quoi ni quand. » Vassili Golovanov Un roman qui démarre par ce sublime exergue … Lire la suite

Note de lecture : « Intervalles de Loire » (Michel Jullien)

Vingt-six jours en barque sur la Loire pour des découvertes poétiques et physiques insoupçonnables. x Nous disposions d’un an pour tenir parole ou l’enterrer. La sotte idée revint parfois au détour d’un dîner, plus molle que dans le jardin nivernais, elle reprit corps vers Noël quand les trois cinquantenaires répondirent à une annonce du Bon … Lire la suite