☀︎
Notes de lecture 2019, Nouveautés

Note de lecture : « Après l’événement – Abdelkader Benchamma » (Éric Arlix)

Le pénétrant travail de recodage d’une œuvre dessinée hybride et bouleversante.

x

1

Jeff : Bon Josh voilà nous y sommes.
Josh : Tu veux dire, après l’événement ?
Jeff : Oui.
Josh : C’est sûr, il s’est passé quelque chose.
Jeff : C’est fou, personne n’y croyait à ce truc.
Josh : Oui.

Il s’est passé quelque chose. Quelque chose de majeur. Du dialogue de moins en moins laconique au fil des pages entre Jeff et Josh surgira peut-être une vérité sur la nature et sur l’impact de ce qui est arrivé.

L’étonnante collection F(r)ictions des Éditions de l’Espérou – qui sont en fait le bras éditorial de l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Montpellier – prône et met en pratique une exploration résolue de la forme plastique et graphique par le texte qui vient s’y mêler, s’y superposer et en offrir un éclairage différent. Pour leur quatrième publication, c’est à l’auteur Éric Arlix (dont vous savez à quel point nous l’apprécions, ici, avec par exemple son récent « Agora zéro ») qu’il a été demandé une lecture et un accompagnement rusé du travail de l’artiste Abdelkader Benchamma, qui compte depuis maintenant une dizaine d’années parmi les plus prometteurs des pratiquants contemporains du dessin, témoignant d’une imagination profonde et ramifiée qui apparaît aussi bien dans ses expositions, personnelles ou collectives (on peut songer à sa contribution à « The Future of a Promise » à Venise en 2011, par exemple, ou bien à son « L’horizon des événements » à Paris en 2018), que dans des œuvres plus hybrides et inclassables telles que son ouvrage « Random » (L’Association, 2014).

Éric Arlix a su inventer une approche tangentielle magnifiquement appropriée pour résonner avec une œuvre sortant aussi nettement des sentiers battus.

x

Unknown

Airship 2 (La rumeur des cercles, 2016)

Josh : Mais qui aurait pu le croire ?
Jeff : Suffisamment d’individus pour pouvoir organiser cela, donc quand même quelques millions de personnes, c’est énorme.
Josh : De la chance aussi, du génie, de la science, de la magie alliés à de la chance.
Jeff : Un alliage inédit, inattendu, improbable.
Josh : Oui improbable.
Jeff : Un paysage mental vraiment nouveau.
Josh : Une exclusivité mondiale.
Jeff : Une sorte d’apparition ex nihilo. Cela faisait un bout de temps déjà que je n’avais plus de patience pour les choses inutiles. L’indignation qui tournait en boucle depuis 50 ans, à faire des choses qui ne règlent pas grand-chose, ça commençait à bien faire.

Comme chez le Jonas Hassen Khemiri, et bien que dans un tout autre registre, de « J’appelle mes frères », comme dans le lancinant et prémonitoire « Es wird etwas geschehen » de Heinrich Böll, il s’agit bien de transformer l’horizon d’un événement qui se dérobe en le traquant par ses effets collatéraux, dans les pensées comme dans les comportements. À aucun moment Jeff et Josh ne se référeront directement à tel ou tel des dessins d’Abdelkader Benchamma qui parsèment ce « Après l’événement » : le commentaire et la glose n’ont pas leur place ici, et Éric Arlix maîtrise assurément l’art d’inférer la tête d’un homme prise dans un essaim comme la souffrance évidente de quatre autres ployant sous un amas dégoulinant d’une substance indéfinie sans que leur mention ne soit même nécessaire. Art de l’ellipse et du sous-entendu, art de l’explosion silencieuse télécommandée à bonne distance : la présence diaphane d’une clôture déchiquetée au détour d’un dessin peut suffire à ouvrir toutes les autres perspectives et implications d’une phrase sibylline de l’un ou de l’autre des deux protagonistes de cet exercice remarquablement pénétrant.

Jeff : Nous retournons dans la grotte, sous le bras nos horreurs et nos quelques connaissances.
Josh : En baissant la tête.
Jeff : Shame on you.
Josh : Un retour d’expériences pas glop.
Jeff : Oui mais pour en ressortir bientôt, de la grotte, cette fois-ci totalement concentrés et collectifs.
Josh : A priori.
Jeff : Sans voiture autonome, sans réalité augmentée, sans embryon génétiquement modifié et sans multi-milliardaire.

x

img

Logo Achat

À propos de charybde2

Un lecteur, un libraire, entre autres.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :