☀︎
archives

Archive de

Note de lecture : « L’Ombre des montagnes » (Marie Frering)

Que devient la vie, après quatre ans sous les balles et les obus d’un siège balkanique aberrant ? x x Quels effets profonds, sous la peau, quels changements irréversibles de perspective et de tonalité de la vie peut entraîner la vie sous les bombes (sous les tirs d’artillerie et les balles des snipers, plus exactement), … Lire la suite

Note de lecture : « Brautigan – Un rêveur à Babylone » (Keith Abbott)

Une courte, intense et soigneusement ambiguë biographie de Richard Brautigan. x Publié en 1989, traduit en français par Nicolas Richard en 1993 chez 10/18 et réédité en 2014 chez Cambourakis, ce livre de souvenirs à propos de Richard Brautigan écrit par l’un de ses vieux amis, l’écrivain et poète Keith Abbott, parvient à éviter plusieurs … Lire la suite

Note de lecture : « C’est tout ce que j’ai à déclarer » (Richard Brautigan)

La somptueuse intégrale bilingue de la poésie de Richard Brautigan. Un immense must. x x x De son adolescence quasiment jusqu’à sa mort à quarante-neuf ans, Richard Brautigan a écrit de la poésie. Unique moyen solide d’être accepté par les chantres et les piliers de la beat generation lors de son arrivée à San Francisco … Lire la suite

Note de lecture : « Sucre de pastèque » (Richard Brautigan)

Le sucre de pastèque en panacée apaisée succédant à la pêche à la truite. Du grand Brautigan. x Il règne un équilibre délicat à penseMORT. Et cela nous va très bien. La cabane est petite mais elle est agréable et aussi confortable que ma vie, et elle est faite en pin, en sucre de pastèque … Lire la suite

Note de lecture : « Le point aveugle » (Javier Cercas)

Le roman moderne, genre cannibale indispensable pour rendre compte de la complexité du monde. x Il existe dans l’œil humain une petite portion de la rétine totalement dépourvue de photorécepteurs et qui est ainsi complètement aveugle. De même il existe depuis le Quichotte un type de romans que Javier Cercas appelle les romans du point aveugle, qui … Lire la suite

Note de lecture : « La pêche à la truite en Amérique » (Richard Brautigan)

Fini où à peine commencé de rire et de rêver maintenant : mon nom est La pêche à la truite en Amérique. x RELECTURE C’est en 1961, lors d’un séjour de camping en Idaho avec sa femme et sa fille, que Richard Brautigan, qui n’est alors, après tout, qu’un poète tirant le diable par la … Lire la suite

Note de lecture : « Jenny » (Fabrice Colin)

Terrifiant et pourtant subtil voyage dans les coulisses noires d’un décor amovible. x Seul face aux vagues. Est-il possible d’être aussi seul ? Sombre, démonté, l’océan est comme le reflet de son âme. 5340 Studio Drive. Une maison de bardeaux bleus aux fenêtres closes. La nuit s’abat, rideau sur la scène, et on n’entend plus … Lire la suite

Note de lecture : « Un œuf dans la foule » (Manuela Draeger)

Écolières, ex-photocopieuse, nuits et tigres d’escalier pour cette magique 8ème enquête de Bobby Potemkine. x x Il y a des journées qui sont comme toutes les autres, ou plutôt qui débutent exactement comme toutes les autres. Voilà ce que je me suis dit en me levant, ce jour-là. On n’a pas toujours l’esprit très aiguisé … Lire la suite

Note de lecture : « Invasion Zombie » (Antonio Dominguez Leiva)

Dense, fouillée et néanmoins alerte, une excellente analyse du zombie dans la culture contemporaine. x x x Publié en 2013 aux éditions le murmure, ce bref (50 pages) essai d’Antonio Dominguez Leiva, professeur à l’UQAM de Montréal, et auteur (nous y dit-on) de plusieurs ouvrages sur l’histoire culturelle de la cruauté et de l’érotisme, impressionne … Lire la suite

Note de lecture : « L’homme qui savait la langue des serpents » (Andrus Kivirähk)

La fable satirique et luxuriante du dernier homme qui savait la langue des serpents. x «- Et, tu lis quoi en ce moment ? – Un roman très original, excessivement drôle, qui se dévore, «L’homme qui savait la langue des serpents» – Marrant, ce titre. Qu’est-ce que c’est ? – C’est l’histoire du dernier homme … Lire la suite