☀︎
archives

Archive de

Note de lecture : « Le Président des riches » (Michel Pinçon & Monique Pinçon-Charlot)

Les deux sociologues des riches sortaient alors du bois, et tapaient dur. x x Publié à La Découverte en 2010, le dernier ouvrage en date, pour une lecture début 2011, des deux sociologues spécialistes de la (grande) bourgeoisie, ce nouveau livre frappe d’emblée par un changement drastique de ton, expliqué dans les premières pages : … Lire la suite

Note de lecture : « Yeux Noirs » (Frédéric Boyer)

Éclairer le trou noir d’un souvenir d’enfance. Une méditation éblouissante sur l’enfance, l’amour et le passage du temps. x Un souvenir d’enfance se trouve à la source de ce récit paru le 18 août 2016 aux éditions P.O.L., après «Quelle terreur en nous ne veut pas finir ?» (2015), un souvenir que le narrateur ressuscite et … Lire la suite

Note de lecture : « Les variations Sebastian » (Emily St. John Mandel)

Les vies qui sont et celles qui auraient pu être. Un somptueux thriller de la vie aveugle. x Publié en 2012, traduit en 2015 chez Rivages par Gérard de Chergé, le troisième roman d’Emily St. John Mandel, après « Dernière nuit à Montréal » (2009) et « On ne joue pas avec la mort » (2010), nous propose à … Lire la suite

Note de lecture bis : « Requiem des aberrations » (Yves Gourvil)

La farce truculente et tragique d’un terrain vague en radeau de la bienveillance. x L’amitié est-elle soluble dans la dèche, dans la difficulté et dans l’espoir déçu ? La fraternité est-elle encore un concept viable dans un monde contemporain aux arêtes toujours plus acérées ? La bienveillance garde-t-elle encore’hui un espoir de survie ? Sous … Lire la suite

Note de lecture : « Le temps matériel » (Giorgio Vasta)

Trois gamins de onze ans inventant leurs propres Brigades Rouges à Palerme en 1978. x Publié en 2008, traduit en français en 2010 par Vincent Raynaud chez Gallimard, le premier roman de Giorgio Vasta déguise avec une habileté tragiquement hilarante un roman de passage de l’enfance à l’adolescence en exploration des chausses-trappes nécessaires de la … Lire la suite

Note de lecture : « Le voyage de Hanumân » (Andreï Ivanov)

Un récit, vu de l’intérieur, de «l’encampement du monde» et un choc littéraire de grande magnitude. x «J’attends d’une œuvre littéraire une nouveauté pour moi-même, quelque chose qui, même légèrement, me modifie, quelque chose qui me rende conscient d’une “possibilité“ de la réalité, ni encore pensée, ni encore consciente : d’une nouvelle possibilité de voir, de … Lire la suite

Note de lecture : « La ligne » (Alexandre Guirkinger & Tristan Garcia)

Autour de la ligne Maginot et de ses traces actuelles, interroger la notion de frontière. x Publié en juillet 2016 chez RVB Books, ce bref recueil de nouvelles doté d’un puissant fil conducteur par Tristan Garcia est bien davantage qu’un compagnon de route indispensable de l’exposition consacrée aux traces contemporaines de la ligne Maginot, photographiées … Lire la suite

Note de lecture : « Sombre aux abords » (Julien d’Abrigeon)

Noirceurs springsteeniennes aux confins de la ville ardéchoise. x Publié en septembre 2016 chez Quidam éditeur, ce recueil de Julien d’Abrigeon réussit une surprenante synthèse entre l’impérissable quatrième album de Bruce Springsteen, « Darkness on the Edge of Town », et un contexte aigu du passage de l’adolescence à l’âge adulte – ou à ce qui pourrait … Lire la suite

Note de lecture : « Amour monstre » (Katherine Dunn)

Venez rencontrer la vie et le destin de la famille Binewski, propriétaire et conceptrice du cirque qui développe ses propres monstres de foire ! Rires et frissons garantis – et une curieuse sensation songeuse en prime. x – Du temps où votre maman était le phénomène, mes jolis rêves à moi, elle faisait du croquage … Lire la suite

Note de lecture : « Artaud et la théorie du complot » (Mehdi Belhaj Kacem)

Une éblouissante leçon de philosophie de la littérature, de l’écriture à la lecture. x Publié en mai 2015 chez Tristram, ce texte bref et dense du philosophe et écrivain Mehdi Belhaj Kacem reprend le contenu de son intervention de septembre 2014, conférence de conclusion des Rencontres de Chaminadour consacrées cette année-là à Antonin Artaud. En … Lire la suite