☀︎
Notes de lecture 2016

Note de lecture : « Œuvres » (Édouard Levé)

Un catalogue d’œuvres imaginaires pour éprouver le processus de création qui a le pouvoir de déformer le réel et de le transformer en fiction. Brillant et vertigineux.

 

Oeuvres

Énumération d’œuvres imaginées mais non réalisées pour la plupart, le premier livre de l’artiste et écrivain Édouard Levé (1965 – 2007) paru en 2002 aux éditions P.O.L. est un ouvroir de rêves, une invitation d’inspiration oulipienne à explorer les possibilités de l’art sous toutes ses formes : photographies, sculptures, vidéos, fiction, installations, tableaux vivants oniriques ou fictifs.

L’incipit de ce livre, qui compose un catalogue et une description de 533 œuvres imaginaires et toutes numérotées, décrit donc la première de ces œuvres, la seule dont on peut être certain de la réalisation au-delà de l’idée, puisque nous la tenons entre nos mains.

1. Un livre décrit des œuvres dont l’auteur a eu l’idée, mais qu’il n’a pas réalisées.

L’homme inspiré est sans œuvre écrivait Jean-Yves Jouannais dans «Artistes sans œuvres» (1997) : Ce catalogue d’œuvres hypothétiques, riche de potentialités merveilleuses suspendues avant leur réalisation, aurait mérité une place centrale dans cet inventaire des absences artistiques.

267. Un centre d’art est temporairement transformé en centre d’obscurité. Les perceptions y sont éprouvées dans le noir absolu.

Brouillage des perceptions et des dénominations au cœur de l’œuvre d’Édouard Levé, révélations de l’inquiétante étrangeté du réel avec le décalage ou la déformation de sa représentation, invitation à tordre ou décupler le réel avec l’aide de l’art et de la fiction, «Œuvres» forme un nuage de possibles, qui plonge celui qui le parcourt dans une euphorie cérébrale vertigineuse. En prenant la plume, Edouard Levé invite le lecteur à prendre la place de l’artiste, en imaginant la réalisation de ces œuvres fictives, dont certaines ont d’ailleurs été réalisées par d’autres après la parution du livre.

PL40B_original_large2

® Édouard Levé – Série Amérique, entrée de Paris

39. Après avoir dressé l’inventaire de ses mille mots préférés, substantifs, verbes, adjectives et adverbes, un homme choisit des textes qui lui déplaisent et en remplace les mots par ceux qu’il aime. Vingt courts textes déplaisants et sensés sont convertis en textes absurdes et plaisants.
73. Des notes manuscrites retrouvées dans les poches de personnes décédées sont présentées sous vitrine.
82. Panoramas de panoramas. Des photographies panoramiques montrent non pas des paysages, mais les lieux d’où l’on les regarde : points de vue, aires de détente, sites touristiques, parkings, restaurants, bars.
245. Des photographies montrent, sans acteurs, des décors de studios pour films pornographiques.
270. Un catalogue dresse l’inventaire des réinventions : découvertes effectuées à nouveau, par des hommes convaincus, à tort, d’être les premiers.
278. Un documentaire fait le portrait d’un peintre dont on ne voit aucun tableau.
328. Un portefeuille en acier blindé. 
513. Un site internet présente des projets d’architectes en vue de la construction d’une ambassade pour les extra-terrestres.

Le ton neutre et indifférent, administratif pour décrire les œuvres, l’index qui les référence en fin de livre, souligne par contraste le décalage, le jeu, l’absurdité, l’humour souvent loufoque qu’on retrouve dans son travail photographique – dont certaines œuvres réalisées sont mentionnées ici tel ce reportage sur les villes américaines portant le même nom que des villes d’autres continents.

Un de ces livres rares que tout lecteur ou lectrice pourra reprendre sans fin, sans jamais épuiser ce qu’il dit sur le rapport entre le réel et la fiction.

72. Les résidus de gommage des dessins de tous les élèves des Beaux-Arts sont recueillis pendant un an et agglomérés en cube.

 Edouard Leve

Logo Achat

À propos de Charybde 7

Une lectrice, une libraire, entre autres.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :