☀︎
Général, Information Charybde

Mars 2016 : Charybde au Temps des libraires

 

IMG_0441x

Voilà, la semaine de Charybde au Temps des Libraires s’achève. J’y ai été invitée à présenter cinq livres, un par jour, dans la belle émission de Christophe Ono-dit-Biot sur France Culture (tous les matins à 10 h 54).

Tous les choix de type « Préférences du moment » sont difficiles, cornéliens : quoi qu’on puisse entendre parfois dans quelques accès de mauvaise humeur, ici ou là, même en se « restreignant » aux sorties récentes (ce qui n’est pas le cas habituellement de Charybde, que ce soit la librairie ou le blog, vous le savez), le nombre de lectures potentiellement passionnantes demeure terriblement et joyeusement élevé !

Par rapport au blog, c’était une expérience stimulante, où j’ai retrouvé, même dans le contexte un peu intimidant d’un enregistrement, les sensations de la discussion en librairie (ou avec des ami(e)s – c’est souvent un peu la même chose) autour d’un livre à recommander : il faut que ce soit rapide, le plus clair possible, et que ça éveille l’attention de l’interlocuteur ou de l’interlocutrice assez rapidement, que ce soit personnel, aussi, sans l’être trop exclusivement… J’espère avoir à peu près réussi !

x

x

Mon choix :

x

LUNDI – Anne-James Chaton, « Elle regarde passer les gens » (Verticales), à réécouter ici et à acheter chez Charybde ici.

MARDI – Lyonel Trouillot, « Kannjawou » (Actes Sud), à réécouter ici et à acheter chez Charybde ici.

MERCREDI – Gabriel Josipovici, « Infini, l’histoire d’un moment » (Quidam), à réécouter ici et à acheter chez Charybde ici.

JEUDI – Hélène Gaudy, « Une île, une forteresse » (Inculte Dernière Marge), à réécouter ici et à acheter chez Charybde ici.

VENDREDI – Emmanuel Régniez, « Notre château » (Le Tripode), à réécouter ici et à acheter chez Charybde ici.

x

TDL

 

À propos de Charybde 7

Une lectrice, une libraire, entre autres.

Discussion

9 réflexions sur “Mars 2016 : Charybde au Temps des libraires

  1. bravo pour ces émissions (même si cela est parfois difficile)
    Monsieur Deux et Madame Sept ont bien mérité un instant de repos (et donc de lecture)

    Publié par jlv.livres | 1 avril 2016, 13:23
  2. Merci JLV.

    Publié par Charybde 7 | 1 avril 2016, 20:05
    • il n’y aura rien sur la corée ? pourtant il y a de beaux textes et plein de nouvelles
      et meme des textes (plus ou moins bons) de corée du nord (on se dirait relire des textes de la RDA)

      Publié par jlv.livres | 2 avril 2016, 07:58
  3. Ah, il fallait (hélas) se limiter à cinq livres. Mais vos conseils éclairés sur la Corée, entre autres, sont toujours les bienvenus.

    Publié par Charybde 7 | 2 avril 2016, 12:05
    • j’essaye de lire sur la Corée (vaste production, avec de très bonnes choses, mais j’ai commencé il y a un certain temps)

      Hwang Sok-Yong, bien sur, « le vieux jardin » (05, Zulma) et ses autres livres (chez Zulma)

      là en ce moment je m’intéresse aux nouvelles
      « Corée des villes, Corée des champs » (15, Decrescenzo) ca m’a l’air d’une bonne sélection
      il y a aussi le « Sugar Cocktail » (15, Zulma)
      et les nouvelles (assez bizarroides) de Park Hyong-su « Lart de la controverse » (16, l’Asiathèque)

      plus rares des textes de la corée du nord
      « Le rire de 17 personnes », 11 nouvelles, 10 auteurs, un poil de propagande (ou de texte directif), on dirait lire des anciens textes de la RDA
      un roman de Baek Nam-Ryong « Des Amis » (2011, Actes Sud, 44 p. commandé mais pas encore reçu (il y a déjà une de ses nouvelles (« une vie ») dans « le rire de 17 personnes)

      enfin un texte qui fait débat « La dénonciation » de Bandi (un pseudonyme) (16, Philippe Picquier, 243 p.).
      A mon avis (et de ceux de critiques US), je pense que c’est un faux, publie par un S coréen en tant que propagande contre le Nord), je ne lirai pas. (opération marketing ?)

      Livre intéressant sur la guerre de Corée « Les arbres sur la falaise » de Hwang Sun-won (99, Maisonneuve et Larose)
      j’ai prévu de lire aussi des textes sur les famines qui ont suivi

      choses également très bien (Serpent à Plumes) de Han Kang, dont j’ai préparé les fiches (extraits, c’est le synopsis, mais la suite est aussi très bien !!!! (faut bien se lancer des fleurs)
      « La Végétarienne » (2015, Le Serpent à Plumes, 260 p.).
      Scène de départ : Yônghye, femme d’une vingtaine d’années, mariée depuis 5 ans avec Chong, dort et rêve de scènes de boucheries atroces avec des cadavres d’humains et d’animaux. « J’étais en train de tuer quelqu’un. J’avais enfoncé un couteau dans son ventre que j’avais ouvert en y mettant toutes mes forces et j’en ai extrait les intestins. J’avais découpé la chair et les muscles pour ne laisser que le squelette, comme un poisson. ». Donc une nuit, elle se lève, pied nus pour sortir toute la viande du frigo. Par la suite, elle sera végétarienne, ne mangeant plus de viande, mais aussi tout produit d’origine animale, y compris le poisson.

      et « Celui qui revient » (2016, Serpent à Plumes, 234 p.)

      Sept chapitres donc, avec un jeune garçon, Chinsu qui erre parmi les hôpitaux et morgues à la recherche de son camarade Chongdae. Un second chapitre « Des souffles noirs » insoutenable, vu du point de vue d’un cadavre, parmi des tas d’autres, en début de décomposition que les militaires vont faire bruler. Puis les tortures et interrogatoires musclés infligés à une fille correctrice de tracts dans une imprimerie. Tortures aussi infligées aux détenus pour les forcer à rédiger leur confession de la main gauche, la droite n’étant plus en état de tenir « le stylo-bille noir de la marque Monami ». Un chapitre, enfin poétique, dans ce grand déballage « On dit que la lune est la prunelle de la nuit ».

      Publié par jlv.livres | 2 avril 2016, 12:49
      • Le Serpent est encore plus conquis par Han Kang après sa visite chez nous, c’est une merveille.
        A ne pas manquer, notre nouveau trésor Coréen : Haïlji, et sa « République d’Uzupis », vient de sortir ;-)))

        Publié par Pierre Bisiou | 3 avril 2016, 11:18
  4. Merci pour toutes ces tentations.

    Publié par Charybde 7 | 2 avril 2016, 16:27
  5. La République d’Uzupis ??
    si je me souviens bien, c’était un quartier de Vilnius, Lituanie, qui avait proclamé sa quasi autonomie (en fait un quartier un peu bobo, assez folko (avec une constitution en français (droit à la paresse)).

    j’y suis passé, sur recommandation d’un collègue Gédiminas M. qui m’avait longuement raconté la « libération » du pays a la fin de l’époque soviétique (cela m’est revenu en mémoire, quand j’ai lu Vilnius Poker de Ricardas Gavelis (a lire impérativement, un des meilleurs bouquins de ce début de siècle (Monsieur Toussaint Louverture, merci D. Bordes).

    maintenant que vient faire ce coréen à Vilnius ?
    tentation disait madame Sept, tentons

    que celui qui n’a jamais péché me demande conseil………….

    Publié par jlv.livres | 5 avril 2016, 07:49
  6. On est en pleine suite du Salon du Livre de Paris où le pays invité était la Corée (du Sud et du Nord). Résultat (peut être fortuit).

    La (très bonne) librairie « Quai des Brumes » de Strasbourg sort sur son blog (www.quaidesbrumes.com/blog/bruno/1187 ) un philosophe d’origine coréenne Han Byung-chul qui déclare « Par manque de repos, notre civilisation court à une nouvelle barbarie » (16, Circé, 182 p.), et voila l’homme passant de homo sapiens à animal laborans.

    Par ailleurs, Hailji, un auteur coréen à paraître au Serpent à Plumes, qui fait l’apologie de la République d’Uzupis, ce quartier de Vilnius, Lituanie, dont le point 9 de la constitution est « L’Homme a le droit de paresser ou de ne rien faire du tout».

    Est-ce un doublé coréen ? Une entrée quasi mafieuse des ultra-riverains ? Maintenant que la grande région ne s’appellera plus la Bretagne de l’Est, mais le Grand Est (de Brest à Vilnius ?). Je signale à tout hasard que le point 24 de la constitution d’Uzupis stipule que « L’Homme a le droit de ne rien comprendre du tout».

    Laborans, laborans, est ce que j’ai une gueule de laborans ?

    Publié par jlv.livres | 6 avril 2016, 08:06

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :