☀︎
archives

Archive de

Note de lecture : « Fais crédit à la folie » (Gilles Bernard Vachon)

Luttes et amours, beauté de l’engagement poétique. Et en musique aussi. x L’art de la poésie engagée contemporaine demeure plus que jamais difficile et délicat, dans un monde où, alors même que les luttes sociales et politiques n’ont rien perdu de leur acuité, bien au contraire, les progrès de l’individualisme forcené et du cynisme ont … Lire la suite

Note de lecture : « Vostok » (Laurent Kloetzer)

Extraire en beauté l’élan utopique des plus improbables matériaux, gangsters chiliens et glaces antarctiques. x C’est au cœur de la mythologie scientifique authentique entourant l’Antarctique, et plus particulièrement celle de la station Vostok, la plus « éloignée de tout » de l’ensemble du globe, située au pôle géomagnétique Sud, que Laurent Kloetzer est allé extraire de la … Lire la suite

Note de lecture : « Kyborash » – Ashlu 1 (Scott Baker)

Une somptueuse fantasy d’apprentissage, dans le rigide royaume religieux de Chal. x RELECTURE Publié en 1983 chez J’ai Lu dans une traduction de Iawa Tate (soit quatre ans avant la sortie de l’édition « originale » américaine – qui, mystères de la complexe aventure éditoriale de Scott Baker, sortira elle-même un après celle du tome deux de … Lire la suite

Note de lecture : « Mexico noir » (Collectif)

Douze nouvelles au cœur d’une des mégalopoles les plus noires, Mexico. x Dans la série des « Villes noires » des éditions Asphalte, collection dans laquelle on peut trouver notamment «Haïti noir» qui retourne sans hésitations les terres les plus noires d’Haïti et «Marseille noir» pour les amoureux de la Corniche Kennedy, entre autres, ce recueil paru … Lire la suite

Note de lecture : « L’énergie noire » (P. N. A. Handschin)

L’expansion explosive de la narration, par le pouvoir de précision et d’accumulation de la matière noire du langage. x Après avoir lu avec un ravissement toujours aussi incrédule quatre volumes de « Tout l’Univers », le travail monumental de P.N.A. Handschin entamé en 2003, je me demandais encore, au moment d’aborder ce tome VIII paru en octobre … Lire la suite

Note de lecture : « Nouvelle recette pour canard au sang » (Scott Baker)

Un fantastique décalé et hautement machiavélique. x RELECTURE Scott Baker reste pour moi l’un des plus extraordinaires auteurs de fantasy et de fantastique de ces quarante dernières années, et seul son dilettantisme fermement revendiqué (et son parcours éditorial compliqué, entre France et États-Unis) peut éventuellement expliquer qu’il n’ait pas été beaucoup plus consacré par la … Lire la suite

Note de lecture : « Les couleurs d’un hiver » (Pierre Silvain)

Le dernier roman lumineux de Pierre Silvain. x En 1823, Anselme, préparateur de couleurs au service d’un peintre saumurois ayant conçu une certaine vanité de sa gloire locale, quitte l’atelier de son maître et prend le chemin de Paris, subitement poussé sur les routes par une nécessité sourde à tout raisonnement. «Anselme dépérissait, peu à … Lire la suite

Note de lecture : « Toutes les femmes sont des aliens » (Olivia Rosenthal)

Alien, les Oiseaux, Bambi, Le livre de la jungle : l’être assigné qui s’échappe drôlement en subvertissant la fiction. Magnifique. x x Publié en 2016 chez Verticales, le treizième roman d’Olivia Rosenthal est pour moi celui de la découverte – enfin ! – d’une artiste dont on me disait beaucoup de bien depuis un moment … Lire la suite

Note de lecture : « Carrières de sable » (Jérôme Baccelli)

Enquête sur la disparition d’un cadre de haut niveau : une fiction sur la déshumanisation contemporaine d’une poésie glaçante. x Tandis que les attentats prolifèrent sur un territoire français attaqué de toutes parts, un juge d’instruction est chargé d’enquêter sur la disparition de Francis Plan, cadre supérieur de la banque Anton Brothers, une disparition passée inaperçue dans … Lire la suite

Note de lecture : « Halte à Yalta » (Emmanuel Ruben)

Voir Yalta et changer : un immobile et décisif voyage imaginaire. x Publié en 2010 chez JBz & Cie, le premier roman d’Emmanuel Ruben résonne curieusement avec son tout dernier essai, « Dans les ruines de la carte » (2015), dans lequel il raconte notamment la fascination qu’exercèrent longtemps sur Julien Gracq la géographie et la toponymie … Lire la suite