☀︎
Notes de lecture 2013

♥︎ Charybde 1 : « Les lions d’Al-Rassan » (Guy Gavriel Kay)

Une très belle fresque de fantasy sur fond de Reconquista espagnole.

x

23246

Jehanne bet Ishake est médecin, fille de grand médecin, et Kindah. Elle sait que « où que que souffle le vent, il pleuvra sur les Kindahs ».

Ammar Ibn Khairan est assassin, stratège, tuteur d’un jeune prince, poète, et Asharite.

Rodrigo Belmonte est à la tête d’une compagnie de cavaliers jaddites. Le Capitaine, le jaddite le plus redouté d’Al-Rassan.

Kindah, Jaddites, Asharites. Royaume d’Espéragne divisé en Ruende, Jalogne et Valledo. Empire d’Al-Rassan flageolant suite à la chute du dernier Khalife. Cités libres payant tribut à l’un ou l’autre. On reconnaît sans peine les juifs, musulmans et chrétiens qui se partageaient l’Espagne médiévale.

Sur cette Espagne fantasmée, à peine déguisée en monde imaginaire, Guy Gavriel Kay superpose une aventure au souffle épique, dont les personnages hors du commun jouent avec leur destin, un cache-cache perdu d’avance avec la guerre elle-même.

Refusant de laisser commettre une injustice, Rodrigo Belmonte a provoqué la mort d’un noble au sang très bleu de Jalogne. Lui et sa compagnie se voient contraints à l’exil. Aidant un riche marchand de sa cité à fuir une exécution terrible, Jehanne se lance dans le monde. Pour avoir assassiné un Khalife de trop, Ammar Ibn Khairan est exilé d’Al-Rassan. Le destin a des courants très sûrs. La compagnie de Rodrigo devient un amalgame de ce que l’Al-Rassan et l’Espéragne ont de meilleur. Un mélange utopique de genres et de peuples, unis dans un respect mutuel.

Mais en Al-Rassan comme en Espéragne, les prêtres veulent la guerre. Les peuples réclament du sang. Les nobles rêvent de conquête. Ashar ou Jad, les dieux uniques sont là pour justifier la barbarie.  Les fils se tissent, lentement, malgré les refus désespérés des personnages de s’enfoncer dans une guerre sainte, Guy Gavriel Kay déchire chacun entre plusieurs loyautés : roi, peuple, famille, honneur, amitié.

Loin des cadres habituels de la fantasy, Guy Gavriel Kay signe une aventure grandiose, riche en personnages héroïques, où le souffle de la Reconquista balaie les équilibres fragiles entre royaumes et religions, laissant à chacun l’écho d’une question sans réponse : « qui sont mes ennemis ? »

Pour acheter le livre chez Charybde, c’est ici.

À propos de charybde2

Un lecteur, un libraire, entre autres.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :