☀︎
archives

Archive de

Note de lecture : « Ça change quoi » (Roberto Ferrucci)

La littérature bousculée par les événements de Gênes en 2001. x «Il a dû naître là-dedans, ce roman, devant ces litres de sang figé.» De retour dans la ville plusieurs années après les faits, de sa chambre d’hôtel et avec sous les yeux les traces de ses événements qui n’ont pas cessé de l’obséder depuis … Lire la suite

Note de lecture : « Le grand vivant » (Patrick Autréaux)

«Après tout, qu’est-ce qu’un cyclone, sinon une immense tristesse qui n’arrive pas à se dire ?» x Un homme isolé dans sa maison assiste au déferlement progressif d’un ouragan. L’arrivée de cette tempête vient réveiller ses turbulences intérieures, liées au deuil d’un grand-père qu’il a «suivi au bord de la mort», et à des terreurs familiales … Lire la suite

Note de lecture : « Comment rester immobile quand on est en feu ? » (Claro)

L’urgence de la langue, libre et séditieuse, face aux fausses priorités mortifères. x Publié en janvier 2016 aux éditions de l’Ogre, ce nouvel ouvrage de Claro concrétise sans doute la mutation poétique de l’une des plus redoutables écritures contemporaines, une prose rare dont la capacité d’enchâssement de sens multiples et de fulgurance à nombreuses détentes … Lire la suite

Note de lecture : « Kannjawou » (Lyonel Trouillot)

Chronique d’un quartier populaire dans un Haïti occupé et dépossédé de son avenir. x «Un pays occupé est une terre sans vie.» Depuis son bout de trottoir d’un quartier populaire d’une ville haïtienne, le narrateur de «Kannjawou» regarde et témoigne, sous forme de chronique des gens et des lieux, de la violence de l’exclusion sociale et de … Lire la suite

Note de lecture : « Écrivains » (Antoine Volodine)

On ne finit jamais de lire et d’écouter les textes d’Antoine Volodine. x Entrer dans l’univers d’Antoine Volodine et des écrivains post-exotiques, c’est pénétrer un monde clos et fascinant, parfaitement cohérent même s’il semble parfois chaotique, dans lequel les écrivains et leurs fictions sont mis en abîme de manière vertigineuse. x Paru en 2010 aux … Lire la suite

Note de lecture : « L’aventure des pôles » (Yves de Chazournes)

Une exceptionnelle iconographie de la conquête des deux Pôles. x Publié en 2010 aux éditions Place des Victoires, ce « beau livre », réellement magnifique, du journaliste Yves de Chazournes présente certainement l’une des plus belles et des plus complètes collections iconographiques dédiée à la conquête des deux pôles terrestres que l’on puisse trouver aujourd’hui en un … Lire la suite

Lecture BD : « La lune est blanche » (François & Emmanuel Lepage)

Scènes ordinaires et donc puissamment irréelles d’une rotation en Antarctique. x Publié en 2014 chez Futuropolis, deux ans après « Un printemps à Tchernobyl », cet album mixte BD / photographie dû à Emmanuel Lepage (le dessinateur) et à son frère François (le photographe) constitue la suite aussi indispensable qu’inattendue du magnifique « Voyage aux îles de la … Lire la suite

Note de lecture : « La femme qui avait perdu son âme » (Bob Shacochis)

Cinquante ans de racines intimes des chocs historiques, par quelques personnages incroyablement ambigus et extrêmement attachants. x x Publié en 2013, traduit en français en janvier 2016 par François Happe chez Gallmeister, le deuxième roman du journaliste américain multi-primé Bob Shacochis appartient sans aucun doute à l’espèce relativement rare des grands romans parvenant à capter … Lire la suite

Note de lecture : « Du hérisson » (Éric Chevillard)

Le hérisson en drôle de zèbre, parasite épuisant et drolatique de l’autofiction. x L’écrivain seul et industrieux à sa table de travail, prêt à l’abdication de son ambition littéraire, est sur le point de démarrer l’écriture d’un roman réaliste et autobiographique – sous le savoureux titre de Vacuum extractor – dans lequel il dévoilera tous ses … Lire la suite

Note de lecture bis : « Journal d’un chien » (Oskar Panizza)

Le regard fiévreux et caustique d’un chien sur les hommes, parfois drôle mais peu convaincant in fine. x Publié en 1892, traduit en français en 1983 par Dominique Dubuy et Claude Riehl chez Plasma, ce roman de l’Allemand Oskar Panizza est un bien étrange objet littéraire. Psychiatre à la santé minée par la syphilis, qui … Lire la suite