☀︎
Notes de lecture 2015

Note de lecture : « Krysnak ou le complot » (Daniel Walther)

Comment et quoi écrire, dans une humanité soumise à la dictature et en phase terminale ?

x

Krysnak

Dédié à tous ceux qui «ont essayé de démonter les inextricables rouages du grand complot contre l’humanité», le deuxième roman de l’écrivain français de science-fiction Daniel Walther, paru en 1978 en Présence du futur (après un recueil de nouvelles publié deux ans auparavant et un premier roman confidentiel publié en 1972), séduit par sa force poétique en même temps qu’il déroute par une narration éclatée en une mosaïque brouillée, en «toutes sortes de trames tissées par les araignées du temps», à l’image d’une humanité à la dérive et se dirigeant, aimantée, vers son ultime cataclysme. Il n’est donc pas toujours évident de comprendre qui parle ici, ni de quelle position…

x

Alors que le pouvoir est désormais dans les mains d’une ploutocratie oligarchique, que la pollution étouffe une humanité menacée par un climat détraqué, l’explosion des cancers, le chômage, les troubles raciaux et par la peur, la torture et l’avilissement que font peser sur elle la dictature des trusts et des holdings, la figure du philosophe et physicien Josef Woortal illumine et inspire les rebelles qui luttent contre l’ordre établi et la tyrannie. Que ce soit les résistants défiant l’empire de pacotille et de sang du président Leverrier et de ses flics tortionnaires, les frangins machette, dans le Pacifique Sud, ceux qui se dressent contre la déforestation et le génocide des indiens d’Amazonie, ou les maraudeurs qui font le coup de feu dans les centres commerciaux et les usines à consommation du monde occidental, tous sont chassés, torturés et éliminés, systématiquement et mécaniquement.

«Chacun irait jusqu’au carnage si on lui en intimait l’ordre d’une voix douce»

Les espoirs de conquête spatiale des décennies précédentes se sont envolés, après que les équipes envoyées sur la lune ont été atteintes soudain d’un mal inexplicable. Alors, dans cette civilisation crépusculaire, ceux qui œuvrent pour le pouvoir, espions, flics tueurs ou autres tortionnaires, veulent en profiter avant qu’il ne soit trop tard, oscillant entre les tentations du sexe tarifé et des rares regrets pour les formes d’amour et de plaisir perdus.

Jean-Daniel Kerth, écrivain alcoolique et velléitaire, tente, entre deux écrits pornographiques alimentaires, réalisés avec l’aide de sa compagne peu frileuse Lolita Merle, d’écrire un roman de science-fiction, «Krysnak», qui semble inspiré des films de série B des années cinquante, où les Marx Brothers seraient envoyés dans une grande nef cosmique comme émissaires plénipotentiaires à la rencontre d’une civilisation extra-terrestre. À moins que ce double fictionnel de l’auteur, régulièrement hanté par des cauchemars kafkaïens, n’essaie tout simplement d’écrire l’œuvre de sa vie.

Daniel_Walther«- Pourquoi écrivez-vous ?
– ?…
– Comment écrivez-vous ?
– Avec une machine à écrire.
– Depuis quand écrivez-vous ?
– Depuis que j’ai une machine à écrire.
– Alors pourquoi écrivez-vous ?
– Parce que j’ai une machine à écrire.
– Et pourquoi écrivez-vous de la science-fiction ?
– Parce que ma machine à écrire refuse d’écrire autre chose.
– Quelle différence faites-vous entre la fiction spéculative et la Grande Littérature ?
– Aucune.
– Alors… pourquoi n’écrivez-vous pas de la Grande Littérature ?
– J’écris de la Grande Littérature.
– Si vous n’aviez plus de machine à écrire, n’écririez-vous plus ?
– Cela dépend.
– De quoi ?
– De la machine à écrire. (Dialogue de sourds entre le Dr Charybde et M. Scylla)»

Truffé de références littéraires, ce roman séduisant et volontairement obscur, empreint de violence, d’un pessimisme et d’un humour délibérément grotesque, est l’un des candidats du prix Nocturne 2015, dont le lauréat sera annoncé en public le samedi 12 décembre prochain à la Maison de la Poésie, à Paris.

12-16-affiche-PrixNocturne-2013

 

À propos de Charybde 7

Une lectrice, une libraire, entre autres.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :