☀︎
Notes de lecture 2015

Note de lecture : « Borderland » (Vamba Sherif)

Très réussi, un envoûtant western libérien, teinté discrètement de fantastique.

x

Borderland

Publié en 2007 en néerlandais, en 2010 en anglais, et traduit en français à partir de l’anglais en 2012 par Xavier Luffin chez Métailié, le troisième roman du Libérien Vamba Sherif – réfugié aux Pays-Bas après avoir passé une grande partie de son enfance au Koweit –  s’appuie sur sa belle connaissance des classiques de la littérature et du cinéma ainsi que sur sa rencontre avec le dictateur Charles Taylor, quelques mois après la publication de son premier roman en 1999, pour proposer un bref et impressionnant western africain, avec pour cadre une ville frontière perdue aux confins du Liberia, à proximité de la Sierra Leone et de la Guinée.

Par un jour oppressant de la saison sèche, un homme descendit du bus et traversa la rue principale de la ville frontière de Wologizi. Il s’approcha d’un jeune homme penché au-dessus d’une citerne remplie d’eau. Le jeune homme regardait son reflet depuis un certain moment déjà, et le visage qui le salua dans l’eau claire portait un sourire béat. L’étranger boitait, mais avec le temps il avait appris à dissimuler intelligemment son handicap en se pavanant, si bien que le jeune homme qui avait entendu le bruit de ses pas et s’était maintenant retourné vers lui supposa qu’il était arrogant. En fait, le jeune homme était moins fasciné par sa valise ou même son costume trois pièces taillé sur mesure que par sa façon de marcher. C’était la démarche pleine d’assurance d’un homme tout à fait conscient de l’effet que son apparence avait sur les gens.
L’étranger s’assit sur un banc, sous un arbre au feuillage épais, non loin du jeune homme, puis il poussa un long soupir qui trahit aussitôt sa satisfaction. Wologizi répondait à ses attentes, car lorsqu’il observa la rue poussiéreuse, il put voir plusieurs vieillards : deux d’entre eux étaient étendus dans des hamacs, les autres étaient couchés sur des nattes, faisant passer les heures suffocantes à l’ombre d’un arbre à pain. Ce spectacle le fascina – la ville frontière était endormie, sous l’emprise de la chaleur. Durant le voyage qui l’avait mené jusqu’à cette ville, l’étranger avait caressé l’idée de se laisser envoûter, comme ces vieillards, par le charme léthargique de la chaleur, sans se soucier du reste du monde. Comme pour confirmer cette idée, une légère brise se mit à souffler à sa droite, depuis l’endroit où se trouvait le jeune homme, et se dirigea lentement vers lui. Il ferma les yeux pour savourer pleinement ce moment.

 Bound to Secrecy

Dans le regard affûté de l’étranger – qui se révèle rapidement comme enquêteur spécial dépêché par le Grand Homme du pays pour élucider le mystère de la disparition d’un chef coutumier – va ainsi se constituer une puissante galerie de personnages, à la fois typiques d’un gros village d’Afrique de l’Ouest, et nourris des codes du western, « américain » ou « italien » : un vieil homme respecté, une épouse ambiguë, un épicier libanais terrorisé, un commerçant dominateur, un caporal féroce, un menuisier fort en gueule et en muscles,… avec l’ombre portée de sociétés secrètes et de rites d’initiés, ajoutant une légère touche de fantastique et de doute – qui peut faire songer, par exemple, à l’excellent « Yoro Si » (1991) de Jean-Marc Ligny -, au fur et à mesure que les faux semblants se dissipent et que la brume s’épaissit pourtant, jusqu’aux rebondissements tortueux et jouissifs et aux révélations finales riches en surprises bien jouées.

Le vin de palme arriva au moment du dîner – un repas somptueux composé de riz récemment récolté et de viande fumée cuite à cœur dans une sauce aux champignons sauvages. Les deux hommes rinçaient chaque bouchée d’une lampée de vin de palme, pourtant ce dernier n’était pas encore parvenu à délier leurs langues. Au contraire, un silence solennel imposé par l’attention qu’ils portaient à la nourriture régna encore longtemps après le repas.

En 140 pages, Vamba Sherif réussit un petit miracle d’écriture, jouant à merveille des différents registres qu’il entrecroise, pour nous offrir un captivant mélange de roman policier, de western et de conte fantastique, sur un fond saisissant de réflexion concrète sur la nature du pouvoir.

Pour acheter le livre chez Charybde, c’est ici.

x

Vamba Sherif

À propos de charybde2

Un lecteur, un libraire, entre autres.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :