☀︎
Notes de lecture 2011, Revues

Note de lecture : Cyclocosmia – 1 (Revue)

Ce fut le premier numéro d’une ambitieuse revue littéraire très réussie.

x

Cyclocosmia 1

Revue littéraire ambitieuse et de haute tenue, de périodicité approximativement annuelle, animée par une partie de l’équipe que l’on retoruve en général avec bonheur sur le site du Fric Frac ClubCYCLOCOSMIA consacrait son premier numéro, en 2008, à Thomas Pynchon.

Mêlant courtes pièces de fiction, dessins et articles critiques, on y trouve plusieurs articles réellement enthousiasmants : « Slow Learner – Thomas Pynchon, un portrait de l’invisibilité » (Antonio Werli), « Là où nous allons : V » (François Monti), « Slow Whirlwind, du jour d’avant au jour d’après : genèse d’une cosmologie du doute en trois étapes « (Olivier Lamm), « Vineland : à travers le bardo médiatique » (Julien Frantz), « Mason & Dixon : l’arc-en-ciel de la création » (Gilles Chamerois), « Against the Day : une alchimie de la lumière » (Julien Schuh), avec en prime une rareté du grand Rodrigo Fresan (« Against the Day : l’hystérie interminable »), un excellent article de Claro : (« Mason & Dixon : entre les lignes ») et un bonus « hors Pynchon » de Julien Frantz (« Raymond Roussel – La transparence et son double »).

Je ne résiste pas à citer une phrase extraite de l’article de Rodrigo Fresan :

De là peut-être que dans un des essais les plus lucides sur le roman, quelqu’un ait aventuré que « le Désordre Pynchon n’est plus drôle dans les temps désordonnés dans lesquels nous vivons. » Ce qui, je suppose, revient à affirmer que la réalité, une fois de plus, imite la fiction. Et qu’il est quelque peu préoccupant qu’elle imite les fictions de Pynchon. Dans tous les cas, ce n’est pas sa faute. Pynchon l’a simplement vu, su et mis par écrit avant tout le monde.

Le site de la revue est ici. Le n°2 était consacré à José Lezama Lima, et le n°3 à Roberto Bolaño, et au vu de leur qualité et de leur finesse, comme pour ce n°1, on ne peut que regretter terriblement la mise en sommeil de la revue, et le report à plus tard (en gardant espoir ?) du n°4 jadis prévu sur Antoine Volodine, et du n°5 sur Milorad Pavic.

Pour acheter le livre chez Charybde, c’est ici.

À propos de Hugues

Un lecteur, un libraire, entre autres.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :