☀︎
Notes de lecture 2013

Note de lecture : « Le feu au royaume » (Sébastien Doubinsky)

Grande maestria pour un bon roman noir de grand banditisme.

x

Le feu au royaume

Publié en 2012 à l’Écailler, ce roman de Sébastien Doubinsky s’apparente à un exercice de style, disons-le nettement même si le mot est bien galvaudé, très jubilatoire.

Maîtrisant parfaitement les codes du « noir de grand banditisme », l’auteur habituellement subtilement politique nous livre ici un récit bref et haletant, où l’on imagine sans peine des Gabin, Ventura ou autres Robert Dalban incarnant toute une faune au milieu de laquelle ce parrain du milieu parisien, largement « rangé » en Espagne depuis que sa femme, amour de sa vie, est aux prises (perdantes) avec M. Alzheimer, est brutalement rappelé au front lorsque son fils et successeur est assassiné… Dévoilements soudains, violence dans les échanges pas du tout tempérés, vieux caïds angoissés, jeunes loups fringants qu’il s’agit peut-être de calmer, lois d’honneur du milieu appliquées sans doute sans grand discernement : les ingrédients sont là, et emportent le lecteur.

Un très bon moment, du brio, peut-être juste le regret fugitif de moins sentir que d’habitude l’imagination poétique et politique de « l’autre » Doubinsky, mon préféré, celui de « Quien Es », de « Fragments d’une révolution » ou de « La trilogie babylonienne ». Ceci dit, cette toute petite déception ne devrait pas durer : je viens de me procurer, dans un repaire d’occasions, le tout premier roman du maestro, « Les vies parallèles de Nikolaï Bakhmatov », et m’en réjouis d’avance…

Ajout 2014 : et depuis, il y a eu les magnifiques de sensibilité « La solitude du baiseur de fond / La bataille de Koursk » et « Peau d’orange » !

Ce qu’en dit Éric Bonnargent dans l’Anagnoste est ici.

Pour acheter le livre chez Charybde, c’est ici.

x

Sébastien Doubinsky

À propos de charybde2

Un lecteur, un libraire, entre autres.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :