☀︎
Notes de lecture 2012

Note de lecture : « La course au kwak » (Manuela Draeger)

Quatrième enquête de Bobby Potemkine, et l’occasion de découvrir le kwak.

x

La course au kwak

Datant de 2004, une nouvelle enquête de Bobby Potemkine, peut-être encore plus bizarre, s’il est possible, que les trois précédentes, magistralement mise en scène par Manuela Draeger / Antoine Volodine, dont le post-exotisme « pour les enfants », dans cette belle collection de l’École des Loisirs, s’exprime avec une verve poétique somptueusement déjantée.

L’occasion aussi de découvrir quelques nouveautés au sein de cet univers étrange, telles le kwak ou les intermitières à plumes dorées, ou d’en apprendre un peu plus sur les fourmilières à visage humain, l’antenne de police installée au rayon fruits et légumes de la supérette, ou encore l’accroissement des pluies d’étoiles filantes dans la région…

« Je ne sais pas si vous avez déjà participé à une course au kwak. Peut-être que oui, peut-être que non. J’ai plutôt l’impression que non. Enfin, voilà, puisque j’ai pris la parole, je vais vous en parler un peu de cette course.
Une fois par an, quand trois lunes rousses ont succédé à trois lunes laiteuses, la course est organisée dans l’estuaire. On suspend des drapeaux rouges sur les quais, on accroche des étoiles en papier crépon, des guirlandes, des slogans. Les bénévoles s’activent. Vous connaissez ce mot, je suppose : les bénévoles. Ce sont des gens comme vous et moi, qui travaillent pour le plaisir de rendre service, et pas pour des dollars.
Des dollars ! Comme si c’était une récompense ! »

Les autres titres de la saga doivent aussi absolument être lus : « Pendant la boule bleue », « Nos bébés-pélicans », « Au nord des gloutons », « Le deuxième Mickey », « L’arrestation de la grande Mimille », « Belle-Méduse », « Un œuf dans la foule », « Le radeau de la sardine », « La nuit des mis bémols », comme les « contes russes pour enfants » d’Elli Kronauer (un autre hétéronyme d’Antoine Volodine, et l’un des personnages principaux, par ailleurs, de son « Terminus radieux »).

Pour acheter le livre chez Charybde, c’est ici.

À propos de charybde2

Un lecteur, un libraire, entre autres.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :