☀︎
Je me souviens

Je me souviens de : « Capitaines des Sables » (Jorge Amado)

La cruelle poésie d’une bande d’enfants abandonnés, au Brésil des années 1930.

x

Capitaines des Sables

En 1986, parfois un peu désœuvré – il faut l’avouer – à la grande école, j’explore gentiment la collection « L’imaginaire » de Gallimard, et je tombe sur ce roman de 1937, le sixième de celui qui deviendra un véritable « monstre sacré » de la littérature brésilienne, monstre que je ne connaissais jusqu’alors que de nom.

Dans certains entrepôts désertés du port de Bahia, sur les plages qui enserrent la ville, dans chaque recoin où l’on peut se cacher des adultes et préparer un « coup »  à leur encontre, une formidable bande d’enfants livrés à eux-mêmes, bien avant le Brésil des favelas emblématiques, mais très loin néanmoins de l’univers de Peter Pan, vit résolument en marge de la société, par malchance mais aussi par vouloir, comme dirait peut-être Gilles Servat.

D’une crudité rare (surtout pour l’époque), d’une précision d’enquête anthropologique drapée dans une poésie cruelle et pourtant joueuse, d’un réalisme social aiguisé (l’écrivain est dans ces années-là membre du parti communiste), ce roman reste soixante-quinze ans plus tard un grand texte sur l’enfance brésilienne défavorisée, et une immense construction imaginaire sur les enfants et adolescents « entre eux », comme, dans deux autres registres bien différents, « Sa majesté des mouches » de William Golding et « Journal de la guerre au cochon » d’Adolfo Bioy Casares.

Pour acheter le livre chez Charybde, c’est ici, et la règle du jeu de la rubrique « Je me souviens » est .

À propos de charybde2

Un lecteur, un libraire, entre autres.

Discussion

Rétroliens/Pings

  1. Pingback: Une nouvelle rubrique du blog : "Je me souviens". | Charybde 2 : le Blog - 30 août 2014

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :