☀︎
Je me souviens

Je me souviens de : « Saint-Germain ou la négociation » (Francis Walder)

L’incroyable roman historique de la théorie de la négociation.

x

Saint-Germain

Découvert par hasard ou presque en 2002, ce roman singulier d’un militaire belge philosophe, qui se consacra à l’écriture à partir de sa retraite en 1956, fut le surprenant prix Goncourt 1958.

Je me souviens du choc de cette lecture : dans les méandres des rencontres organisées entre catholiques et huguenots, en 1570, préparant ce qui deviendra la paix de Saint-Germain en Laye, l’auteur distillait avec subtilité et grâce l’une des plus pertinentes leçons de théorie de la négociation que j’aie jamais rencontrées, usant en maître de la reconstitution romanesque pour en proposer une mise en application autrement plus crédible que tant d’ « études de cas » croisées lors de mes études supérieures.

Un livre puissant, intemporel, mêlant férocité des enjeux et subtile rouerie du processus, dans un quadrille à fleurets mouchetés (mais dont les vraies lames d’épée ne sont jamais si loin que ça) entre les deux négociateurs catholiques et leurs deux homologues protestants.

Cent quatre vingt pages faussement éthérées et réellement incisives, à lire absolument.

Pour acheter le livre chez Charybde, c’est ici, et la règle du jeu de la rubrique « Je me souviens » est .

À propos de Hugues

Un lecteur, un libraire, entre autres.

Discussion

Rétroliens/Pings

  1. Pingback: Une nouvelle rubrique du blog : "Je me souviens". | Charybde 2 : le Blog - 28 août 2014

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :