☀︎
Notes de lecture 2012

Note de lecture : « Voyoucratie » (Dominique Forma)

Plongée acide et drôle au cœur des rapports entre bandits modernes, si « différents ».

x

voyoucratie-p

Le troisième roman de Dominique Forma, paru en septembre 2012 chez Rivages, confirme ce que laissait déjà pressentir son remarquable « Skeud » de 2008 : une rare capacité à saisir et à retranscrire savoureusement les intrications et les « chocs culturels » qui animent au quotidien pègre et grand banditisme contemporains, tant les origines et les parcours varient désormais…

Cette histoire vive, en un peu moins de 200 pages, d’un caïd parisien désireux de « passer la main », trouvant un moyen apparemment habile de tester la loyauté et la fiabilité de son second avant d’en faire son héritier, mais pris dans l’imbroglio ourdi par un ex-exécuteur rendu fou et stupide par l’abus de substances… ne vous laisse pas indifférent. Tout au long de ce parcours aussi bref que chaotique, une sombre jubilation, encadrée par les chocs successifs du hasard, de la chance et de la malchance, de la bêtise et de l’incompréhension, enveloppe les truands en route vers leurs destins croisés, entre Neuilly et Franconville…

« Le pouvoir venait avec son contingent d’emmerdements. Kahous n’était plus le petit dealer sympa de la cité. Ses liens avec les Marocains lui avaient permis de se tailler une belle place dans la voyoucratie. Facilement, en une saison. Le charme et la force du capitalisme avaient fonctionné à plein régime. Vive le libéralisme, vive les fils de bourgeois qui se bourrent le pif de cocaïne et fument des spliffs, vive les mises à la retraite des fonctionnaires de l’État.
Kahous était peu connu de la police et tenait à le rester. Il affirmait qu’il se foutait de tout, de tous, toujours et tout le temps. Mais il avait compris que la réussite et le pouvoir s’accompagnaient d’une inquiétude grandissante. »

La belle chronique de Julien Védrenne dans k-libre est ici, la lecture incisive d’Encore du Noir est. Jean-Marc Laherrère en parle sur Actu du Noir ici.

Pour acheter le livre chez Charybde, c’est ici.

x

lo-4-forma-630x0

À propos de Hugues

Un lecteur, un libraire, entre autres.

Discussion

Rétroliens/Pings

  1. Pingback: Note de lecture : « Portraits cannibales  (Dominique Forma) | «Charybde 27 : le Blog - 22 décembre 2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :