☀︎
Notes de lecture 2012

Note de lecture : « Il y a un trou dans votre CV » (Olivier Salaün)

Vingt-six savoureux entretiens d’embauche où le sens de l’absurde fait irruption au détour de chaque phrase.

x

il y a un trou

Publié début 2012 aux captivantes éditions Antidata, ce bref recueil comprend 26 entretiens d’embauche, fictifs, qui parlent ou non de « trou dans le CV », mais qui sont tous particulièrement savoureux.

x

Jouant en artiste avec les mots, Olivier Salaün réussit superbement le pari de faire sourire ou rire, systématiquement, tout en maintenant une légère pointe de vertige plus profond à chaque chute d’entretien, où l’absurde, le cruel et l’odieux de certains pans de vie professionnelle se dévoilent, tandis que rôdent en toile de fond Schopenhauer, Sartre, Marlon Brando ou Bruce Willis.

x

Un livre qui se lit rapidement, avec bonheur.

x

« – Vous débutez, c’est entendu et c’est un choix qui vous honore, mais sans expérience. Débuter sans expérience n’est pas forcément recommandé. On ne s’improvise pas chasseur de rats. »

x

« – Peut-être. Peut-être. Mais un C.V., c’est comme une combinaison de spationaute. Le moindre accroc, le moindre trou peut être fatal. Vos explications sur les canards ne m’ont pas convaincu. Ce trou à la charnière de vos études et de votre vie professionnelle me semble révélateur, voyez-vous. Vous avez hésité. Peut-être même avez-vous tenté de gagner du temps ?
– Une simple pause.
– Un flottement. Vous m’avez parlé de canards. Je pense que c’est assez clair. Restons-en là. »

x

SONY DSC

« – Vous connaissez la belle formule d’André Breton : « J’aimerai que ma vie soit une chanson de veilleur. Indépendamment de ce qui arrive, n’arrive pas, c’est la vigilance qui compte. »
– La vigilance ? Ce n’est pas plutôt l’attente ?
– J’avoue avoir développé sa pensée en l’adaptant à l’époque actuelle. Vous me concéderez que l’attente n’est plus de rigueur. L’attentisme représente même, aux fonctions auxquelles vous postulez, ce qu’il faut éviter à tout prix.
– Je ne crois pas que Breton ait prôné l’attentisme, bien que…
– Laissons Breton où il est. Parlons plutôt de vous. Je lis sur votre C.V. que vous avez été gardien de phare.
– Un métier de veille.
– Oui, mais plutôt statique.
– Évidemment le phare est statique. La confiance des marins est à ce prix. »

x

Il faut lire également « Dans l’attente d’une réponse favorable », son indispensable complément, écrit par Gilles Marchand, qui traite sur un mode voisin de la lettre de candidature.

Pour acheter le livre chez Charybde, c’est ici.

À propos de Hugues

Un lecteur, un libraire, entre autres.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :