☀︎
Notes de lecture 2012

Note de lecture : « Carottage » (Alain Lorne)

Superbe ode désenchantée et révoltée à l’industrie pétrolière, ses moments d’épopée et son abjecte avidité.

x

carottage

Publié en 2000 chez Actes Sud, cet étonnant roman du journaliste Alain Lorne constitue une impressionnante ode ambiguë de 185 pages à l’industrie pétrolière, de la mer du Nord au Nigéria et au Sahara, à ses talentueux techniciens et mercenaires, ses aventuriers du bout du monde et leur courage physique, mais aussi à ses abjectes pratiques, son écrasante avidité et son cynisme hors du commun…

185 pages au style bien particulier, mélange détonant de chaleureux lyrisme et de glaçante lucidité, pour dire enfin le moment du dégoût et du rejet chez un médecin mercenaire, un plongeur de grande profondeur et un chef de chantier déplaceur de montagnes…

« – On s’est offert leur police. On paie leurs fonctionnaires. On a signé des baux d’exploitation à dix, quinze ou cinquante ans. A nous le know-how, le savoir-faire. À eux, les cinquante et un pour cent.
– Les cinquante et un pour cent ?
– Oui. Leur part sur ce qu’on extrait. Ils sont à cent, pas plus, sur le gâteau, les généraux ! L’Occident et les militaires, c’est cul et chemise, larrons en foire… Je ne m’en plains pas, moi. Mais je n’aime pas qu’ils nous flanquent la trouille avec la menace d’une révolution religieuse qui n’aura pas lieu ! Et quand bien même… La Crude et les trente-six compagnies présentes à Bir Roumi pourraient s’accommoder de n’importe quel régime à caractère religieux, militaire ou laïque. N’importe quel général, quel imam, quel mollah ou quel ayatollah galonné ou barbu ferait l’affaire. Il n’y en a pas un, t’entends, Doc ? pas un qui dénoncera les conventions sur les matières premières ! Qui sont-ils, les égorgeurs, les tronçonneurs ? Va savoir au juste. Des provocateurs ? Des militaires ? Peut-être des salopards qui font couler le sang à flots dans les caniveaux pour nous terroriser. Ou pour nous faire croire qu’après leur départ ça va tourner vilain ! À ton avis, Doc ? »

Pour acheter le livre chez Charybde, c’est ici.

À propos de Hugues

Un lecteur, un libraire, entre autres.

Discussion

Rétroliens/Pings

  1. Pingback: Note de lecture : "Fleur de Bombay" (Alain Lorne) | Charybde 2 : le Blog - 6 mai 2014

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :