☀︎
Notes de lecture 2011

Note de lecture : « La manière douce » (Frédéric H. Fajardie)

Un roman atypique de Fajardie, subtilement parodique et ironique.

x

la manière douce

Ce roman de 1994 est relativement atypique chez Frédéric Fajardie, et proche en revanche des décors qu’utilisera par la suite son ami Jérôme Leroy : dans une France aux abois, le Nord de la France est au bord de basculer définitivement en zone insurrectionnelle d’extrême-droite…. Un capitaine des Forces Spéciales est envoyé en mission solitaire pour rétablir la situation.

On y retrouve bien entendu la formidable capacité de l’auteur à camper ses personnages enjoués et gouailleurs dans la détresse environnante, politisés et engagés à outrance, avec juste cette touche de poésie et de romantisme, quel que soit leur statut, qui ajoute encore et toujours à leur charme.

Extrait d’un dialogue entre le potentat extrémiste et le capitaine infiltré :

« Eini versa de nouveaux cognacs.
– Si des anciens du Régiment gris décidaient de reprendre du service, auraient-ils assez de sens politique pour le faire dans nos rangs ?
Sheshoon eut un rire cruel.
– Quoi, aux côtés de tous les petits tordus qui composent vos troupes ? Pourquoi le feraient-ils ?
Eini s’était cabré sous l’insulte mais la seconde question estompa cet effet désagréable.
Il se leva et prit les lambris de chêne à témoin.
– Pourquoi ? Mais parce que nous célébrons la vie à chaque instant ! Nous célébrons le vrai, l’authentique, l’émotion la plus pure, la plus atavique, l’instinct, l’animalité, la vie !… Ne niez pas que les valeurs d’hier, représentées par ces êtres répugnants qui tenaient partout le haut du pavé, puaient le faisandé !
– Ils étaient les produits d’un système enlisé. Ils représentaient leur propre nullité, vous n’êtes qu’une vision du monde. Entre les deux, il reste de la place.
Eini secoua la tête.
– Nous, nous sommes ceux des forêts millénaires et ces porcs voulaient imposer le monde des souks ! »

Enlevé comme une comédie, souvent brutal, beaucoup plus teinté qu’à l’habitude d’ironie voire de parodie, ce Fajardie se lit avec le plaisir attaché aussi à une rareté chez l’auteur.

Pour acheter le livre chez Charybde, c’est ici.

À propos de Hugues

Un lecteur, un libraire, entre autres.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :