☀︎
Notes de lecture 2013

Note de lecture : « Hoax » (Collectif)

Le scam nigéro-ivoirien exploré, dévoilé et retravaillé pour notre plus grand plaisir.

x

hoax

Publié en mars 2008 aux éditions ère, « Hoax », fruit d’un travail collectif, propose une borne sur le chemin d’un phénomène que chacun connaît, et que la Sud-Africaine Lauren Beukes a su aussi joliment intégrer dans son excellent « Zoo City » (2010) : l’arnaque par courriel, connue sous le nom de « nigerian scam » ou de « 419 » scam , originaire surtout de Côte d’Ivoire dans l’univers francophone.

Les auteurs ont donc relevé un certain nombre de courriels réellement reçus, auxquels ils ont parfois répondu, proposant selon le schéma bien connu une confortable commission pour aider le détenteur putatif (et auteur du courriel) d’une très importante somme d’argent à la récupérer hors de son pays où elle est bloquée… Au milieu des fautes d’orthographe et de syntaxe toujours cocasses, d’étonnantes bribes de poésie, d’imagination débordante, de logique post-aristotélicienne ou de franc dadaïsme se glissent à l’envi.

Suite à cette collecte de matériau, Philippe Vasset, Jean-Pierre Ostende, Emilie Notéris, Chloé Delaume, Frédéric Dumond, Emily King, Ian Soliane, Guy Tournaye, Karoline Georges, Eric Arlix et Jean-Charles Massera ont composé chacune et chacun les leurs, mêlant traces ténues de vraisemblance et délires froidement surréalistes pour notre plus grand plaisir.

« Je vous écris dans une confidentialité absolue, à partir de ma base temporaire à Abidjan, sous le conseil de ma mère. Premièrement, pour demander votre permission, assistance et coopération de transférer mes atouts cash de U$5 millions déposés sous la garde d’une compagnie de sécurité ici à Abidjan dans votre compte bancaire privé jusqu’à ce que ma famille arrive dans votre pays. Mon papa était responsable de la compagnie minière « Diamond Mining Company » (DDMC) de l’ex-Zaïre jusqu’à ce que la junte militaire de Kabila prenne le pouvoir à partir d’un coup d’état dans mon pays, résultant en conflit armé entre les forces gouvernementales et les combattants rebelles. »

« Moi, nom prénom, exerçant la profession de, atteste sur l’honneur que Chloé Delaume est bien un personnage de fiction et peut de fait revendiquer, bénéficier et jouir de tous les avantages liés à sa condition.
Pour ceux qui en douterait encore, je conseille de vous remémorer les moments passés avec moi : vous verrez qu’ils n’existent pas.
Si vous ne répondez pas à ma demande, je crains qu’ils ne m’achèvent comme un chien, et que la honte doive me survivre.
Bien à vous.
Chloé »

Une fois n’est pas coutume (je suis tout de même libraire, après tout !), n’hésitez pas à commander ce livre directement en ligne chez son éditeur, qui se débat cet hiver dans de cruelles difficultés de trésorerie, avant de retrouver ensuite naturellement le chemin de votre librairie préférée, hein…

À propos de charybde2

Un lecteur, un libraire, entre autres.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d blogueurs aiment cette page :