☀︎
Notes de lecture 2011

Note de lecture : « L’écart » (Valentin-Yves Mudimbe)

Le chef d’œuvre romanesque de Mudimbe sur le déchirement identitaire de l’intellectuel africain « occidentalisé ».

x

l'écart

Le troisième roman du Congolais (Zaïrois à l’époque) Valentin-Yves Mudimbe, paru en 1979 chez Présence Africaine, est sans doute son plus durement tragique.

Tour de force construit autour de l’impossible quête identitaire du Congolais dit « évolué », tellement nourri de culture universitaire occidentale qu’il en devient presque incapable d’appréhender la réalité de son propre pays, ce récit se présente comme le journal de la dernière semaine d’un ethnologue congolais, confronté à ce dilemme à propos d’une étude sur une peuplade de la brousse, dont la difficulté lui fait réaliser « l’écart » irréversible qui est désormais le sien, à tous points de vue, y compris sexuels, amicaux et amoureux, et va le conduire au suicide.

Avec ce chef d’œuvre d’humour sombre, superbement écrit, l’auteur, pourtant avant tout philosophe et anthropologue, réussissait une impressionnante plongée dans les contradictions intimes d’une Afrique moderne…

« Il me fallait plier. Trouver une sortie… Amer, face à mon impuissance… Le terme me qualifiait bien. Je rêvais de dire la pureté d’un monument. Le projet était, d’après Soum, stupide. L’expression d’un désarroi… Il me fallait changer de saison : abandonner le long d’un sentier mes cruches ébréchées, prendre une pioche pour construire des autoroutes… Condescendant, il m’expliquait la meilleure manière de vénérer la terre d’Afrique : « Depuis une trentaine d’années, l’on essaie de nous divertir. On nous clame la richesse et la complexité de notre culture… La belle affaire ! Quand la plupart des nôtres n’ont pas un repas correct par jour. Tu vois, Nara, on nous a appris, avec la négritude, à nous gratter… Une diversion pour enfants de riches… Toi qui es historien, tu peux comparer : on nous voudrait tous spécialistes de l’effeuillement. Pense aux problèmes du « Triomphe d’Henri IV », de Deruet… ». »

On peut lire un bel article récent sur Mudimbe, en anglais, dans le Grocott’s Mail, ici. Le très bon article de Justin Kalulu Bisanswa, dans les Cahiers d’études africaines, est .

La photographie ci-dessous est de Lorhren-Rose Joseph.

x

Prof Mudimbe_0.website

À propos de charybde2

Un lecteur, un libraire, entre autres.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :