☀︎
Notes de lecture 2012

Note de lecture : « Comprendre la guerre » (Laurent Henninger & Thierry Widemann)

Remarquable synthèse, érudite et pourtant accessible, des questions stratégiques et militaires.

x

comprendre la guerre

x

Publié en 2012 directement en poche dans la collection Tempus de Perrin, ce petit ouvrage de 220 pages, co-écrit par deux historiens militaires pointus de l’IRSEM (Institut de Recherche Stratégique de l’Ecole Militaire), Laurent Henninger et Thierry Widemann, constitue une remarquable réussite.

x

En trois parties (« La guerre et l’État », « L’art de la guerre », « Les hommes et les armes ») et cinquante courts et denses chapitres correspondant chacun à une question (par exemple : « Qu’est-ce qu’une victoire ? », « L’insaisissable réalité du choc », « Dissuader sans le nucléaire ? », « Les armes en système »,…), les deux auteurs parviennent à accomplir un petit miracle, celui de proposer des analyses percutantes, nourries d’une prodigieuse culture historique et militaire, mais aussi sociologique et philosophique, capables d’intéresser aussi bien le spécialiste déjà aguerri (si j’ose dire…) des questions stratégiques et militaires que le (relatif) profane curieux, avide de comprendre les racines et le substrat de questions souvent fort maltraitées dans leur traitement médiatique usuel.

x

Les allers-retours savamment menés entre Antiquité, Moyen-Âge, révolution militaire de la Renaissance, époque napoléonienne, grands conflits mondiaux du XXème siècle et questions résolument contemporaines, constituent aussi, à eux seuls, une superbe leçon d’usage maîtrisé et intelligent de l’histoire. Les six pages de « L’étrier et la révolution militaire de la chevalerie », par exemple, forment une synthèse si aboutie de notions complexes, rendues intelligibles, que l’on pourrait ou devrait en faire un article d’illustration de ce que la mise en perspective totale apportée jadis par l’école des Annales peut réellement changer dans notre manière de « voir le monde ». Notons par ailleurs au passage que si tout l’acquis épistémologique et transdisciplinaire des thuriféraires de Lucien Febvre et de Marc Bloch est bien présent ici, les deux auteurs savent aussi pourfendre leurs dogmes, notamment lorsqu’ils contribuent décisivement à la réhabilitation intelligente de la trop décriée « histoire-bataille ».

x

Laurent_Henninger_Objectifs_strat_giques_149899929_thumbnail

Audacieuses et pédagogiques, chacune de ces vignettes pose une question, y apporte des éléments de réponse forts, confirmant ou infirmant les idées reçues, grâce aux recherches les plus récentes, issues de tous horizons (français, américains, israéliens, russes ou chinois), et concluent le plus souvent par une belle interrogation sur une pratique ou une assertion contemporaine demandant en effet à être secouée : par exemple, à propos de la notion de « stratagème », on fera apparaître en filigrane la question toute actuelle du « storytelling » à usage principalement interne…

x

Un livre remarquable, qui va rejoindre les très rares « lectures conseillées obligatoires » de mon propre séminaire d’imagination stratégique…

x

thierry-widemann

Pour acheter le livre chez Charybde, c’est ici.

À propos de Hugues

Un lecteur, un libraire, entre autres.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :