☀︎
Notes de lecture 2011

Note de lecture : « Skeud » (Dominique Forma)

Récit noir et déjanté de l’ascension et la chute du roi des « skeuds », disques pirates des années 80.

xxx

skeud

Avec ce roman noir publié en 2008 chez Fayard, découvert grâce à Laurent Courau et à son toujours intense webzine LaSpirale.org Dominique Forma nous entraîne dans un univers bien spécifique et plutôt inhabituel : celui des réalisateurs et marchands de disques rock pirates, dans les années 80.

Univers sombre dans lequel se côtoient, avec rage et brutalité, passionnés de musique en quête de survie économique, producteurs véreux ou mafieux, tenanciers de marchés parallèles divers, gros bras chargés de basses œuvres, ou encore authentiques disquaires aux arrière-boutiques dédiées aux vrais collectionneurs, ceux dont la soif est l’enjeu financier de l’ensemble.

xxx

Les vinyls pressés professionnellement de concerts enregistrés en douce mais avec un réel effort de qualité, les fameux « skeuds », représentent des centaines de milliers de francs pour ceux qui ont le talent et l’audace de s’y risquer. Leur roi, c’est le héros de ce roman, Johnny Trouble, qui nous conte dans un style d’une rare sauvagerie, son ascension, sa chute et son retour.

xxx

43666_fr_bootleg

« Évidemment, les avocats, dont la définition génétique les situe entre le vautour et l’hyène, parlaient d’un énorme braquage. A leurs yeux, nous étions d’immondes barbares, nous pillions le patrimoine artistique dont ils étaient les défenseurs. J’étais le premier à reconnaître qu’un skeud était un disque illégal de chansons enregistrées de manière illégale, pressé et vendu illégalement. Les éditeurs musicaux, les interprètes, les représentants des labels, les auteurs compositeurs, leurs manageurs, leurs avocats, leurs maîtresses et leurs dealers ne touchaient pas un centime du bénéfice des ventes. »

xxx

xxx

Bootleg+Series+Volume+1+The+Quine+Tapes+disc+3+o554388

Une plongée déjantée, parfois déroutante, sur un rythme échevelé tirant nettement vers le rock’n’roll voire le métal, pour un récit accrocheur et heurté qui mérite nettement le détour.

Pour acheter le livre (j’ai failli écrire le disque) chez Charybde, c’est ici.

xxx

xxx

xxx

LO-4-Forma-630x0

À propos de Hugues

Un lecteur, un libraire, entre autres.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :