☀︎
Notes de lecture 2013

Note de lecture : « Congo » (Éric Vuillard)

Très court, drôle et poétique, peut-être le meilleur livre sur l’infâme « Congo de Léopold ».

xxx

congo

Publié en 2012 chez Actes Sud, le sixième livre d’Éric Vuillard, réussit, en 90 pages de densité, de poésie et de drôlerie ironique, à dresser un fabuleux portrait, constat, récit des années entourant la conférence de Berlin (1884-1885) qui réglait le sort de la colonisation en Afrique, en général, et qui ouvrait la voie à l’infamie que fut, fameusement, le « Congo de Léopold », propriété privée gérée à la (très) dure par le roi des Belges, sous couvert, sans vergogne, de connaissance géographique et (presque) de développement humanitaire, en particulier.

Loin des lourdeurs pataudes et parfois sulfureuses d’un Van Reybrouck, de manière encore plus incisive, féroce et authentiquement cultivée que l’excellent « Équatoria » de Patrick Deville, Éric Vuillard raconte, en choisissant avec soin quelques personnages emblématiques qu’il s’agit de suivre de tout près, diplomates, régisseurs, aventuriers, simples marchands opportunistes toujours avides, les tractations, les échanges, les coquetteries de ces poignées de « décideurs » jouissant avec gloutonnerie de leur maîtrise du monde, avant de déléguer leurs basses œuvres (et la nécessité de « faire cracher la bête ») à quelques mercenaires aussi dévoués que fanatiques de l’obéissance et du profit.

Magnifique et indispensable.

« Les Français s’emmerdaient, les Anglais s’emmerdaient, les Belges, les Allemands, les Portugais et bien d’autres gouvernements d’Europe s’emmerdaient ferme, et puisque le divertissement, à ce qu’on dit, est une nécessité humaine et qu’on avait développé une addiction de plus en plus féroce à ce besoin de se divertir, on organisa, pour le divertissement de toute l’Europe, la plus grande chasse au trésor de tous les temps. Deux ou trois siècles avant, l’Europe s’était déjà jetée sur le monde une première fois et, dans la grâce de ce premier appétit, le Vieux Continent s’était donné plusieurs empires outremer ; et puis le temps était passé, les peuples avaient pris leur indépendance et une fois digéré cet échec, l’Europe s’était de nouveau éveillée, reprenant soudain goût à la conquête. Les yeux s’étaient tournés cette fois-ci aux quatre coins de l’horizon, car à présent on connaissait plus précisément les limites du monde et c’était à l’intérieur de ces limites qu’on se taillerait une part. Terminés les explorations hasardeuses, les voyages en caravelles, les longues expéditions vers des terres inconnues. Désormais, le télégraphe et la vapeur allaient être les instruments du succès. C’est eux qui, tels des demi-dieux, parcourraient le monde, non plus à la recherche des épices ou de l’or, mais afin que s’accomplisse la promesse, l’ultime transmutation des hommes et de la terre en cette matière ductile et infiniment exploitable que nous connaissons. Le monde entier devint soudain une ressource. Ce fut le dernier émerveillement, l’assouvissement de toutes les soifs. »

Il faut lire les mots qu’y consacre Joss Doszen dans son Espace Dridjo, ici.

Pour acheter le livre chez Charybde, c’est .

eric vuillard

À propos de charybde2

Un lecteur, un libraire, entre autres.

Discussion

Rétroliens/Pings

  1. Pingback: Note de lecture : "Congo, une histoire" (David Van Reybrouck) | Charybde 2 : le Blog - 7 mars 2014

  2. Pingback: Note de lecture : "Équatoria" (Patrick Deville) | Charybde 2 : le Blog - 7 mars 2014

  3. Pingback: Eric Vuillard – Qu’est-ce que c’est, un fleuve ? | Art et tique et pique- mots et gammes - 24 août 2014

  4. Pingback: Note de lecture : "Tristesse de la terre – Une histoire de Buffalo Bill Cody" (Éric Vuillard) | Charybde 2 : le Blog - 25 septembre 2014

  5. Pingback: Note de lecture : « Conquistadors  (Éric Vuillard) | «Charybde 2 : le Blog - 29 janvier 2015

  6. Pingback: Note de lecture bis : « Le principe  (Jérôme Ferrari) | «Charybde 27 : le Blog - 18 mai 2015

  7. Pingback: Note de lecture : « À fendre le cœur le plus dur  (Jérôme Ferrari & Oliver Rohe) | «Charybde 27 : le Blog - 15 octobre 2015

  8. Pingback: Note de lecture : « Congo, une histoire  (David Van Reybrouck) | «Charybde 27 : le Blog - 5 mars 2016

  9. Pingback: Note de lecture bis : «Tristesse de la terre» (Éric Vuillard) | Charybde 27 : le Blog - 11 mars 2016

  10. Pingback: Note de lecture : « 14 juillet  (Éric Vuillard) | «Charybde 27 : le Blog - 7 août 2016

  11. Pingback: Note de lecture : « Les anneaux de Saturne  (W.G. Sebald) | «Charybde 27 : le Blog - 12 mars 2017

  12. Pingback: Note de lecture : « L’ordre du jour  (Éric Vuillard) | «Charybde 27 : le Blog - 1 mai 2017

  13. Pingback: Note de lecture : « Taba-Taba  (Patrick Deville) | «Charybde 27 : le Blog - 14 août 2017

  14. Pingback: Note de lecture : « La disparition de Josef Mengele  (Olivier Guez) | «Charybde 27 : le Blog - 27 octobre 2017

  15. Pingback: Note de lecture : « La parallèle Vertov  (Frédéric Delmeulle) | «Charybde 27 : le Blog - 3 décembre 2017

  16. Pingback: Note de lecture : « Traîne-Savane  (Guillaume Jan) | «Charybde 27 : le Blog - 4 février 2018

  17. Pingback: Note de lecture : « Camarade Papa  (Gauz) | «Charybde 27 : le Blog - 29 août 2018

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :