☀︎
Notes de lecture 2014

Note de lecture : « J.G. Ballard, hautes altitudes » (Collectif)

Un excellent recueil d’articles et d’essais sur Ballard et son œuvre.

hautes altitudes

Publié fin 2008 aux éditions ère, ce petit recueil d’articles et d’essais sur James Graham Ballard, piloté par Jérôme Schmidt et Émilie Notéris, comblait une réelle lacune dans le paysage critique français des littératures de l’imaginaire, en apportant plusieurs robustes contributions originales et en mettant à disposition des textes et entretiens jusqu’alors uniquement disponibles en anglais et en revues.

Deux excellents entretiens avec Ballard lui-même, l’un chez lui en 2008, par Jérôme Schmidt, l’autre en 1977 avec Stan Barets et Yves Frémion (à l’époque de la mythique revue trimestrielle « Univers »), un entretien avec David Cronenberg en 2008, autour de l’adaptation de « Crash » bien sûr, mais aussi sur la manière dont l’ensemble de son cinéma résonne avec l’écriture de Ballard, un entretien avec Bruce Sterling et un autre avec Norman Spinrad, tous deux donnant leur regard sur Ballard et son rôle dans la littérature, de science-fiction ou non, un texte passionnant de Rick McGrath sur l’expérimentation littéraire chez Ballard, un très pertinent article de Bruce Bégout (où pointent certains travaux que l’on retrouvera dans son grand « Suburbia ») sur la ville et la banlieue de Ballard, un beau rêve freudien et surréaliste orchestré par Jacques Barbéri, une précieuse étude du biographe David Pringle sur les tout premiers textes expérimentaux de l’auteur, une analyse incisive du virage de « La foire aux atrocités » et de la « Trilogie de béton », conduite par Luc Sante, et enfin une rare confrontation de « Crash » à ses différentes couvertures graphiques au fil du temps, par Rick Poynor : autant d’excellentes raisons de se procurer sans tarder ce petit volume.

benchamma 2

Si l’on y ajoute une brève mais très réussie bibliographie commentée et une lumineuse introduction à son œuvre par les deux coordinateurs de l’ouvrage, ces 215 pages s’inscrivent nettement parmi les lectures nécessaires à tout amateur sérieux de littératures de l’imaginaire contemporaines.

Pour acheter le livre chez Charybde, c’est ici.

Illustration de la page 26 : Abdelkader Benchamma, « Who tries to escape to his becoming ».

À propos de charybde2

Un lecteur, un libraire, entre autres.

Discussion

Rétroliens/Pings

  1. Pingback: Note de lecture : Inculte – 8 (Revue) | Charybde 27 : le Blog - 2 juin 2017

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :