☀︎
Notes de lecture 2012

Note de lecture : « Temps additionnel » (Collectif)

Douze savoureuses nouvelles sur le football, mais pas seulement…

Temps additionnel

Parue en mai 2012, cette nouvelle anthologie des dynamiques éditions Antidata tient à nouveau ses savoureuses promesses, sur le thème pourtant légèrement improbable… du football.

Les auteurs de chacune de ces douze nouvelles ont su trouver mots et ruses pour nous émouvoir, nous faire rire et réfléchir à travers le prisme de ce « temps additionnel » de la fin de partie, espace de tous les espoirs et de tous les dangers… On y trouvera bien des surprises, car les chutes ont été souvent très soignées, telles celle de l’intérêt d’une femme pour les soirées foot (Murielle Renault, « Chacun sa place »), celle du monologue intérieur d’un hooligan (Sophie Adriansen, « Seules les mères et les chanteuses de pop »), celles (elles sont deux, dans deux registres très différents) qui nous rappellent que les stades de foot ont hélas eu d’autres usages que le sport (Laurent Banitz, « Portier de nuit », et Stéphane Monnot, « Tegucigalpa (une obsession américaine) »), celle qui montre la beauté de l’envie de jouer chez une jeune fille (Gilda Fiermonte, « La fille du quartier »), celle qui au contraire montre le cynisme efficace de l’intérêt affiché pour ce sport (Jean-Baptiste Desaize, « En apnée »), celle qui jette un regard mi-amusé mi-songeur sur les amitiés et les duretés sportives de jeunesse (Olivier Salaün, « Le gros Seznec »), ou encore celle qui plonge dans ce possible enfer du dimanche qu’est le match amateur « à enjeux » (Jérôme Attal, « Un derby bien sanglant »).

Mes préférées : « Multifoot » de Jérôme Lafargue qui, au prix d’un joli détour par l’existence possible d’univers parallèles, nous offre un beau texte existentiel ; « Les vétérans du Stade Balarucois » d’Olivier Martinelli, qui réjouira, en un sympathique paradoxe, toutes celles et tous ceux qui se sont déjà « battus », attaquants, sur un terrain pour arracher un but ; « Les chaussures qui courent vite » de Gilles Marchand, qui parvient à détourner l’apparente stupidité de son protagoniste en une poésie quasi-surréaliste ; et la palme qui revient à Malvina Majoux (dont j’avais déjà adoré « Le Schnark de Levallois » dans l’anthologie « Douze cordes » du même éditeur – note de lecture ici), avec son « Les taupes », qui reconstruit tout le déroulement d’une partie manipulée et sabotée de A à Z par d’inventives taupes de jardin nommées Kropotkine et Bakounine… Un pur régal.

« Et puis je lui ai posé la question qui me brîlait les lèvres depuis la veille quand j’avais repris mes esprits à l’intérieur du camion de pompier. Une question qu’aucun défenseur ne se serait posée, bien sûr, mais que je me posais, moi. La durée de mon arrêt de travail, le fait de retrouver toute la mobilité de mon bras, est-ce que l’opération serait douloureuse ? Tout ça me préoccupait… Mais pas autant que la question qui me taraudait. J’ai fixé mon ami. Et je lui ai demandé :
– Hé, Nasser, sur l’action où je me blesse… Le ballon… Il est rentré ? »
(Olivier Martinelli, « Les vétérans du Stade Balarucois »)

« BAKOUNINE : Tout est prêt ?
KROPOTKINE : On a 350 mètres de galeries superficielles, sans une taupinière mais avec des puits d’aération tous les 20 cm. Irrepérables. Il y a un accès aux galeries profondes de repli tous les 10 mètres avec environ une dizaine de chambres de repos.
BAKOUNINE : T’as fait aucune taupinière ? T’as comprimé toute la terre creusée dans les galeries ?
KROPOTKINE : Comme ça elles sont bien solides. »
(Malvina Majoux, « Les taupes »)

Pour acheter le livre chez Charybde, c’est ici. Et les autres anthologies collectives Antidata que j’ai lues pour l’instant valent toutes largement le déplacement : « Douze cordes » (la musique), « Version Originale » (le cinéma), « Jusqu’ici tout va bien » (la phobie).

À propos de charybde2

Un lecteur, un libraire, entre autres.

Discussion

Rétroliens/Pings

  1. Pingback: Note de lecture : "Version originale" (Collectif) | Charybde 2 : le Blog - 8 février 2014

  2. Pingback: Note de lecture : "Jusqu’ici tout va bien" (Collectif) | Charybde 2 : le Blog - 13 mars 2014

  3. Pingback: Les best-sellers 2013 de la librairie Charybde | Charybde 2 : le Blog - 10 juillet 2014

  4. Pingback: Note de lecture : "Adieu au foot – Quatre-vingt-dix récits de une minute" (Valerio Magrelli) | Charybde 2 : le Blog - 20 août 2014

  5. Pingback: Note de lecture : "À pleines dents la poussière" (Stéphane Le Carre) | Charybde 2 : le Blog - 29 septembre 2014

  6. Pingback: Note de lecture : « Terminus  (Collectif) | «Charybde 27 : le Blog - 26 mars 2015

  7. Pingback: Note de lecture : « Tu seras une femme, mon pote  (Daniel Martinange) | «Charybde 27 : le Blog - 4 avril 2015

  8. Pingback: Note de lecture bis : « Terminus  (Collectif) | «Charybde 27 : le Blog - 24 avril 2015

  9. Pingback: Note de lecture : « Au-delà des halos  (Laurent Banitz) | «Charybde 27 : le Blog - 1 novembre 2015

  10. Pingback: Note de lecture : « Dernier avis avant démolition  (Fabien Maréchal) | «Charybde 27 : le Blog - 13 juillet 2016

  11. Pingback: Note de lecture bis : « Une bouche sans personne  (Gilles Marchand) | «Charybde 27 : le Blog - 28 septembre 2016

  12. Pingback: Note de lecture : « Parties communes  (Collectif) | «Charybde 27 : le Blog - 8 novembre 2016

  13. Pingback: Note de lecture : « Elliot du Néant  (David Calvo) | «Charybde 27 : le Blog - 22 janvier 2017

  14. Pingback: Note de lecture : « Un funambule sur le sable  (Gilles Marchand) | «Charybde 27 : le Blog - 15 septembre 2017

  15. Pingback: Les livres sur le football que l’on aime chez Charybde ! | Charybde 27 : le Blog - 14 juin 2018

  16. Pingback: Les best-sellers 2018 de la librairie Charybde | Charybde 27 : le Blog - 2 janvier 2019

  17. Pingback: Note de lecture : « Des mirages plein les poches  (Gilles Marchand) | «Charybde 27 : le Blog - 17 mars 2019

  18. Pingback: Note de lecture : « Ressacs  (Collectif) | «Charybde 27 : le Blog - 24 mars 2019

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :