☀︎
Notes de lecture 2013

Note de lecture : « Le retour du gang de la clef à molette » (Edward Abbey)

Trois ans après le « Gang de la clef à molette », les quatre activistes doivent reprendre du service…

Abbey_Retour_Gang_Clef_Molette_Gallmeister_2

Écrit en 1989, et publié juste après la mort de l’auteur en 1990, publié en 2007 chez Gallmeister dans une belle traduction de Jacques Mailhos, Hayduke lives! reprenait l’action de The Monkey Wrench Gang à peu près trois ans après la fin du roman fondateur, alors que Hayduke était supposé mort et que Doc, Bonnie et Seldom Seen Smith s’étaient en apparence rangés des clefs à molette…

Dans le même style forcené et débridé que le premier roman, le gang se reforme donc, tout en entretenant toujours, dans ses rêves éveillés, le fantasme de la destruction du barrage de Glen Canyon, pour trouver un moyen de stopper l’excavatrice géante Goliath, qui a entrepris de dévaster une colossale surface de la Kaibab Forest pour créer des acccès quasi-autoroutiers à une future mine d’uranium…

Quatorze ans après le Gang de la clef à molette, avec des personnages désormais très familiers au lecteur, une partie de l’accent se déplace sur les activistes de « Earth First ! », particulièrement radicaux mais résolument non-violents, reflet littéraire de l’organisation qui s’est réellement créée entretemps aux États-Unis puis dans le reste du monde, inspirée en grande partie par les écrits d’Edward Abbey, pour mettre en œuvre des moyens de lutte plus décidés que ceux des ONG environnementales classiques jusqu’alors, considérées comme trop tièdes et au fond trop passives face aux agissements des entreprises minières et du BTP, toujours plus redoutables et imaginatives dans leurs contournements des lois de protection de la nature pourtant peu à peu mises en place depuis 1975…

Presque plus « sérieux » que son prédécesseur, mais déplaçant astucieusement ses points de joyeuse folie combattante, Le retour est bien le complément indispensable du Gang.

AVERTISSEMENT
Quiconque prendra ce livre au sérieux sera immédiatement abattu.
Quiconque ne le prendra pas au sérieux sera enterré vivant par un bulldozer Mitsubishi.

(…)

Doc n’est pas là, parti à l’aube à l’usine à trauma pour une greffe de moelle osseuse. Encore une pauvre enfant, une fillette de même pas dix ans, de la région de St. George. Encore une leucémie aiguë. Doublée d’un cancer des ganglions lymphatiques. Plutôt courant dans ce coin, le Sud de l’État, par rapport à la population humaine relativement peu nombreuse. Cas insuffisants en nombre, bien sûr, pour prouver quoi que ce soit, bien que cette région se trouve ous le vent des terrains d’essai militaires. Le gouvernement fédéral nie toute responsabilité et les juges fédéraux, nommés à vie sur leurs postes à 89 500 $ par an par le gouvernement fédéral tranchent – systématiquement – en faveur du gouvernement fédéral. Personne ne sait pourquoi.

Pour acheter le livre chez Charybde, c’est ici.

À propos de charybde2

Un lecteur, un libraire, entre autres.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :